Rencontre

Vendredi 8 octobre 2004 Annulée

lieu de la rencontre

Salle de conférences

Tristano meurt

Gallimard

Rencontre avec Antonio Tabucchi, autour de son dernier roman, Tristano meurt, publié aux éditions Gallimard. En présence de Bernard Comment, traducteur.

Antonio Tabucchi, né à Pise en 1943, est l'auteur d'une vingtaine de livres traduits dans le monde entier. Il est professeur à l'Université de Sienne.

CE QUI FAIT UNE VIE

" Une maison de campagne quelque part en Toscane. Un mois d'août caniculaire de la dernière année du 20°siècle; Tristano, un homme qui a autrefois combattu pour la liberté de son pays sous ce nom emprunté à un personnage de Leopardi, fait venir à son chevet un écrivain qui s'est apparemment inspiré autrefois de lui pour un roman. Mais est-il possible d'inscrire dans le cadre d'un récit la géométrie ambiguë de la vie, faite de contradictions, de doutes, d'omissions, de désirs inaccomplis, de souvenirs faux ou présumés ? Le destin personnel d'un héros comme Tristano, chargé d'espoir et de désespoir, de générosité et d'amertume, peut d'ailleurs tenir à des nuances imperceptibles : un centimètre à gauche ou à droite dans le viseur d'un fusil...

Qu'est-ce que l'héroïsme ? Qu'est-ce que la lâcheté ? Et le courage ? Et la trahison ? Au cours de son agonie, tenaillé par la gangrène et les céphalées, en proie aux effets de la morphine qu'on lui administre, Tristano recompose un indiscernable passé et brosse la fresque de 60 ans d'histoire de l'Italie, avec ses tragédies et ses simulacres, jusqu'à l'irruption du dernier avatar tyrannique, le dingodingue télévisuel.

Dans ce roman à la fois testamentaire et visionnaire, parfois halluciné, et souvent d'une inquiétante drôlerie, des motifs reviennent, en variations, des femmes se superposent ou entrent en collision, et toute certitude est finalement congédiée dans une scène abyssale qui redistribue les cartes et plonge le lecteur dans une profonde interrogation sur ce qui fait une vie et sur la possibilité de la raconter. Car une question traverse tout le livre : qui témoigne pour le témoin ? "

Bernard Comment (le traducteur).