Sélectionnez un rayon

Sélectionnez un libraire

La voix de son maitre

Françoise

Le retour d'un écrivain Voici la lettre que j'ai envoyée à Fançine Bouchet, éditrice à la Joie de Lire : Ma chère Francine,  J'ai lu hier le livre de Azouz. Je ne l'ai pas lâché... Effectivement, c'est plutôt un livre de " maturité " et nous verrons bien comment les jeunes adultes réagissent et s'en emparent.  Alerte, beaucoup d'humour et d'auto dérision : une part d'autobiographie sans doute, mais très distanciée cette fois, c'est plutôt drôle et bien écrit . J'ai retrouvé avec bonheur les jeux de mots à la Begag, hérités d'une enfance où les mots se déformaient dans la bouche de qui ne les connaissait pas.  Des situations burlesques, de " cette mâle gaîté si triste et si profonde que lorsqu'on vient d'en rire on devrait en pleurer "  Et cet hommage au père, qui est aussi plein de reproches... ambivalence permanente dans les écrits de À B.  Bref, un bon Begag, à mon avis . J'ai été très touchée par la citation du poème à la fin du livre. Je l'ai reconnu instantanément, car c'est un poème que j'aime infiniment... et qui trouve sa place parfaite à la fin de ce roman.  Voilà. Pas une critique littéraire, mais une critique de cœur.  Je t'embrasse Françoise Guiseppin 

16,50 €

Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Mon cousin le fasciste

Ingrid

Un lien tenace Philippe Pujol, prix Albert Londres en 2014, nous présente son cousin, Yvan Benedetti, acteur important de la toile, très étendue, d'extrême-droite, exclu du Front National en 2010 pour appartenance à un groupuscule identitaire fasciste. Pour entamer ce portrait qui n'a rien d'enjôleur ni de manichéen, le journaliste commence par les liens familiaux, les étranges et courts moments de rencontre. Qu'il raconte avec un vrai style, légèrement décalé, ironique quand il faut, jamais naïf. Et l'on comprend vite que malgré les profonds désaccords idéologiques, le lien est là, bien présent. Il n‘excuse rien, il raconte le parcours (certains passages de la vie de ces groupuscules sont stupéfiants), étonnant voir incompréhensible, de ce cousin. Puis Philippe Pujol passe du cousin à la société : comment des hommes et des femmes, ayant grandi dans des familles dites de gauche, partageant a priori des valeurs humanistes, en viennent à adhérer au(x) discours des extrêmes-droites. Un vrai sujet et on aurait aimé que Philippe Pujol le développe plus ; depuis «La fabrique du monstre», sur Marseille, on sait de quoi il est capable. On attendra.

15,00 €

Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Toxic blues

Kim

Un Jack Taylor et un whisky siouplaît ! La figure du privé qui noie la misère du monde dans un verre de whisky n'est pas étrangère aux amateurs de roman noir. Il est même un poil galvaudé, ce personnage usé et fatigué. Pourtant, il y a encore des plumes qui parviennent à lui donner de la fraîcheur, à le faire vivre avec talent. C'est le cas de Ken Bruen avec son héros Jack Taylor. Dans " Toxico blues " comme dans les autres aventures du détective il est question de misère sociale, de politiquement incorrect, de loyauté, d'amitié et d'alcool, beaucoup d'alcool. Les romans sont truffés de références (livres, musique, films, série télé, …), d'aucun pourrait le présenter comme du « name dropping » mais il s'agit d'autre chose, de modestes hommages peut-être qui poussent le lecteur à la curiosité. Et cette Irlande qu'on nous dépeint n'est pas toujours belle à lire, mais malgré la noirceur il reste en filigrane beaucoup d'humanité. L'espoir n'est jamais trop loin et les ordures ne règnent pas (toujours) en seigneurs sur la ville. C'est drôle, sensible, et c'est un livre qui fait du bien, qui défend une vision du monde égalitaire qui ne paraît pas toujours évidente pour tous.

8,20 €

Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Momo

Léa

Un plaisir Je ne l'avais jamais lu et quelle surprise ! J'aimerais ne l'avoir maintenant jamais lu pour pouvoir le lire à nouveau pour la première fois. Bref. Un plaisir. Momo est contre-courant, elle est hors du monde, hors du temps, ce temps qu'elle combat, qui file trop vite, trop lentement, on ne sait plus mais on la suit. Faites-vous ce plaisir de la découvrir, elle le mérite.

14,50 €

Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
L'hirondelle qui voulait voir l'hiver

Laurence

Une hirondelle fait l'hiver ! Les hirondelles ne connaissent jamais l'hiver : elles migrent vers le sud avant. Notre héroïne est curieuse de connaître l'hiver et décide de ne pas partir avec les autres. De la poésie, une belle histoire d'amitié et de générosité, qui font de cet album une des plus belles nouveautés de ce début d'année.

12,90 €

Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
La gastronomie

Magali

« Gratenir dauphinois » Ces précis de conjugaison existent sur plusieurs thématiques et la dernière en date est je vous le donne en mille…la Gastronomie! Vous serez donc incollable sur comment conjuguer les verbes « gratenir dauphinois », « after eight » et » Pêcher melba ». De quoi épater les collègues au travail, la gente dame lors d'un rendez-vous galant ou dans les soirées entre amis!!!

6,00 €

Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h