Des dominants très dominés ; pourquoi les cadres acceptent leur servitude

Des dominants très dominés ; pourquoi les cadres acceptent leur servitude

Gaetan Flocco

Editeur : Raisons D'Agir

Date de parution : 03/12/2015

EAN : 9782912107794

8,00 €

Livraison sous 48h
Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h

Résumé

Les cadres ont incarné la société salariale : entre le travail et le capital, ils ont prospéré pendant quatre décennies. Depuis les années 1990, eux aussi subissent les effets de l'intensification du travail, des restructurations dans les entreprises et de la peur du chômage. Pourtant, les cadres, plus que les autres salariés, semblent embrasser leur condition. Ils trouvent dans le stress, les responsabilités, la compétition, et des marges de manoeuvre pourtant réduites autant de sources de gratification symbolique.
Loin d'une adhésion enchantée à l'idéologie managériale, les cadres rencontrés au cours de son enquête par Gaëtan Flocco expriment un rapport au travail qui, malgré tout, relève autant de la réalisation de soi que de l'exploitation. Ainsi, le livre explore l'ambivalence fondamentale qui fait des cadres les complices de leur propre servitude.

Le point de vue de Samuel

Un livre percutant et très informé

Depuis la restructuration de l'industrie dans les années 1970-1980 (abandon de la production au profit de la conception), s'instaure un système de valeurs managériales. Ces valeurs individualistes (réalisation de soi, motivation, autonomie, responsabilisation) sont accompagnées de techniques d'essence néolibérale (individualisation des rémunérations, mise en concurrence des employés, précarisation, flexibilité des horaires).
Les cadres, forts de cet habitus acquis notamment dans les écoles d'ingénieurs ou de commerce, lorsqu'ils parlent des difficultés liées à leur profession, disent mettre en place des ruses (capacité à trouver des astuces innovantes, recherche de l'adrénaline liée au stress, volonté de toucher des primes...) qui ne font pourtant que sceller leur asservissement au "pouvoir managérial".
C'est pourquoi, bien que travailleurs exploités, ils se sentent plus proches des entrepreneurs, dont ils partagent les valeurs.
Ils ont, résume Gaëtan Flocco à la fin de ce livre percutant et très informé "la liberté de travailler toujours plus".

> Voir toutes les notes de lecture

Du même auteur

Des dominants très dominés ; pourquoi les cadres acceptent leur servitude

Des dominants très domin...

Gaetan Flocco

Date de parution : 2015

Editeur : Raisons D'Agir EAN : 9782912107794

8,00 €

Livraison sous 48h
Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h