Exposition Didier Cros

Du 8 septembre au 17 octobre, la galerie Ombres blanches et la librairie étrangère (rue Mirepoix), accueillent l'exposition Didier Cros : peintures, dessins, monotypes.

Vernissage de l'exposition le 8 septembre à 18 heures.

 

« On ne peint pas seulement pour inscrire, ajouter, mais peut-être aussi pour effacer. Pour ne plus voir ce qui ne nous regarde plus. Un nu n’a pas de nom. Il a tous les noms et tous les visages. Un nu est abstrait. Il ne figure personne, il ne fait plus signe. C’est la présence manquante, indéfiniment enclose dans son séjour pourpre. Son désert. Le nu bénéficie d’un non-lieu d’où il apprivoise tendrement notre mort, notre nudité à venir. » [...]
Quand la vie s’est défaite, il ne reste qu’à la peindre. Pour en faire une réponse étoilée à l’énigme inépuisable. Didier Cros peint à cœur ouvert. Une pudeur suprême, venue de l’enfance, un état d’innocence mandent le geste et l’assiègent. Jusqu’à le faire rougir. »



De l’impossibilité de mourir, Fabrice Féraut, (éditions Le Loup dans la Véranda)