Lire ; du fragment

Lire ; du fragment

Antoinette Le Normand-Romain & Pierre Pachet

Editeur : Ophrys

Date de parution : 16/02/2011

EAN : 9782708012882 Nombre de pages : 70 pages

18,00 €

Livraison sous 3 à 8 jours
Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 3 à 8 jours

Résumé

Tout fragment d'oeuvre est émouvant en lui-même en ce qu'il témoigne d'une unité disparue, à laquelle il permet de rêver, tout en invitant à méditer sur le passage du temps. Un torse, une main, un pied, prennent ainsi, séparés, un sens qu'ils n'avaient sans doute pas quand ils n'étaient qu'une partie d'une oeuvre complète.
Aussi bien un fragment n'est-il pas seulement le résultat d'une destruction ou d'une mutilation : comme l'observe ici Pierre Pachet dans Du bon usage des fragments grecs, il pose la question de la survivance et de l'interprétation des oeuvres d'art à travers le temps.
De cette question, Auguste Rodin s'est sans doute avisé en découvrant les ressources expressives du fragment. Dans « Étreindre sans bras et tenir sans mains » Rodin et la figure partielle, Antoinette Le Normand-Romain cherche à comprendre la volonté du sculpteur de laisser inachevées certaines de ses oeuvres, conçues dès lors comme des fragments. En quoi celles-ci peuventelles cependant être perçues comme des oeuvres à part entière ? Rilke avait noté à leur propos : « Il ne leur manque rien de nécessaire. On est devant elles comme devant un tout achevé et qui n'admet aucun complément ».