Mussolini

Mussolini

Didier Musieldlak

Editeur : Presses De Sciences Po

Collection : References Facettes

Date de parution : 24/03/2005

EAN : 9782724608069 Nombre de pages : 436 pages

17,50 €

Indisponible chez l'éditeur

Résumé

À la différence des grands dictateurs du XXe siècle, Mussolini bénéficie aujourd'hui d'une réputation plutôt favorable.
Comparé à Hitler ou à Staline, le personnage aurait une dimension prétendument humaine. Didier Musiedlak s'est interrogé sur les origines de cette représentation et montre la façon dont Mussolini est intervenu, durant plus de vingt ans, pour fournir une image consensuelle à ses contemporains et à la postérité. L'efficacité de l'imaginaire forgé par le Duce et par l'État fasciste fut redoutable. Les biographes s'y sont laissés prendre, contribuant en retour à l'épanouissement du mythe de Mussolini.
C'est à démêler le vrai du faux que l'auteur s'est attaché dans cette enquête. Ce livre propose également un portrait moins connu du dictateur, celui d'un être dominé par la culture. Contrairement au message délivré par l'antifasciste, Mussolini se révèle un lecteur infatigable, pétri de culture européenne, hanté par le déclin de l'Occident et soucieux de transformer l'homme au sein d'un État nouveau, l'État fasciste.
C'est dans la perspective de ce vaste chantier que doit être replacée toute la dimension du Duce comme chef politique. Son mythe et son charisme furent les éléments indispensables à la construction de l'Italie totalitaire. Mussolini y travailla jusqu'à l'épuisement, sans parvenir à réguler les tensions entre État traditionnel et État révolutionnaire, diminuant ainsi sa capacité de décision. À l'issue de cette recherche inédite, c'est incontestablement une nouvelle figure du dictateur qui émerge, celle du doctrinaire et celle du fasciste.