Chroniques d'un patachon 1930-1935

Chroniques d'un patachon 1930-1935

Pierre De Regnier

Editeur : Table Ronde

Date de parution : 02/10/2014

EAN : 9782710371960 Nombre de pages : 400 pages

19,00 €

Livraison sous 3 à 8 jours
Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 3 à 8 jours

Résumé

Le 2 février 1930, Pierre de Régnier signe dans l'hebdomadaire Gringoire la première des chroniques qu'il va y publier régulièrement sous l'intitulé Paris ma grand'ville. Entre six et sept mille signes, illustrés de deux, trois ou quatre dessins signés de son pseudonyme «Tigre». Il y évoque ce qui constitue le décor de sa vie depuis la fin de la Première Guerre mondiale : la nuit. Restaurants, boîtes, bars, cabarets, dancings.
Que ce soit à Montmartre, autour des Champs-Eysées ou à Montparnasse, le monde de la nuit et de la fête n'a aucun secret pour celui qui ne se couche jamais avant 6 heures du matin et peut faire, seul ou en petite bande, jusqu'à une dizaine d'établissements à la suite. Mais ce bambocheur qui se définit lui-même comme un «noctambule de profession, de naissance et de fatalité» nous ouvre d'autres portes.
Celles de l'Opéra pour y voir danser Serge Lifar. Celles du Casino de Paris, pour suivre les répétitions de Joséphine Baker, dont il est un inconditionnel. Qui d'autre ? Maurice Chevalier, Edith Piaf, Michel Simon, Mistinguett, Mayol. Et lorsqu'il ne se lève pas trop tard, nous le suivons aux courses, à l'Exposition coloniale de 1931, à un tournoi de bridge, au salon des Arts Ménagers, dans un golf miniature en sous-sol, au cirque Medrano, à un match de football, à Roland Garros pour la Coupe Davis, ou à la première des Lumières de la Ville, de Charlie Chaplin.
C'est une époque qui défile devant nous, un Paris certes marqué durablement par la crise, mais qui cherche tant bien que mal à retenir un peu de la folie et de la créativité des années 1920. Pour le décrire, Pierre de Régnier a un oil infaillible, aussi redoutable et précis que son trait de crayon. Chroniques d'un patachon est une sélection de 80 chroniques parues entre 1930 et 1935.

Autres éditions de ce titre