Ateliers et cafés

Lettres Langue française

Lundi 5 octobre 2020 de 17H30 à 19H00

lieu de la rencontre

Salle de conférences

Brantôme, Vies des dames galantes

Classiques au détail. Rencontres proposées par Yves Le Pestipon.
Brantôme, Vies des dames galantes, « Sur les dames qui font l’amour et leur mari cocu », de « J’en ai vu beaucoup » à « étonné cent fois ».

Brantôme devint écrivain parce qu’il tomba de cheval. Il avait été auparavant, comme tout bon seigneur vers la fin du 16e siècle, essentiellement guerrier. Il participa à divers combats, fit la cour, l’amour, espionna, acquit grand stock d’anecdotes… Après sa chute, il se retira de la scène violente du monde, écrivit beaucoup sur ce qu’il avait vu, entendu, ou entendu dire. Son chef-d’œuvre, pour la postérité est Vies des dames galantes. Ce livre est un des plus intéressants et des plus drôles qui soient pour qui prétend s’aventurer, à cheval ou pas, au pays des amours concrètes.
Très petite bibliographie :
Brantôme, Vies des Dames galantes, Arléa, 2007.
Madeleine Lazard, Pierre de Bourdeille, seigneur de Brantôme, Fayard, 1995.