Lettres de non-motivation

Lettres de non-motivation

Julien Previeux

Editeur : Zones

Date de parution : 22/11/2007

EAN : 9782355220098

14,00 €

Expédition sous 48 heures
Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures

Résumé

Note de l'éditeur : Toutes les lettres que vous allez lire sont authentiques. Julien Prévieux est artiste. Il y a huit ans, après avoir vainement cherché un emploi, il s'est mis à les refuser tous. Il a décidé de prendre les devants : refuser l'emploi qui nous est de toute façon refusé. Depuis, il a rédigé et envoyé plus de 1 000 lettres de non-motivation en France et à l'étranger. Il a reçu environ 5 % de réponses, en majorité automatiques. Vous trouverez ici une sélection des meilleures lettres, regroupées en deux parties : celles avec les réponses des entreprises et celles restées sans réponse.
La lettre de motivation est un jeu social dont personne n'est dupe, un exercice obligatoire dans le rituel du recrutement. Julien Prévieux joue à ce petit jeu comme quelqu'un qui écrirait de vraies lettres, en réponse à des offres d'emploi qui lui auraient été personnellement adressées, et qui petit à petit, deviendrait fou, finissant lui aussi par envoyer des lettres automatiques, une machine écrivant à des machines. Son propos n'est pas celui du pastiche ou de la caricature (imiter, grossir le trait). C'est tout l'inverse : chacun des personnages qu'il incarne tour à tour fait apparaître, précisément son franc-parler, ce jeu social comme ce qu'il est un jeu factice, mensonger et, en définitive, d'une incroyable violence. On comprend que la plupart du temps cette lettre dans laquelle le candidat est censé se livrer, exprimer sa personnalité et ses désirs, n'aura même pas été lue avant d'atteindre la corbeille. En ce sens, la lettre de motivation apparaît comme la mise en scène de l'infériorité du demandeur et de la toute puissance de l'entreprise.
C'est cet exercice imposé de la fausseté, du mensonge en soi et de l'humiliation, que les lettres ici rassemblées, dans leurs formes variées, proliférantes, souvent dingues et toujours opiniâtres, font dysfonctionner.
À l'heure du « travailler plus » pour vivre moins, ces lettres de non-motivation nous réapprennent quelque chose de fondamental. Retrouver cette capacité, jouissive, libératrice, de répondre : non.

Le point de vue de Sabine

De l'utilité d'une lettre de motivation ou de non-motivation

Qui n'a jamais connu l'angoisse de la lettre de motivation ? Que dire ? Comment le dire ? Est-ce assez, pas assez, trop ? Julien Prévieux s'est posé toutes ces questions pour écrire la lettre de motivation parfaite avant d'exceller dans les lettres de non-motivation qu'il regroupe ici. Il a répondu à toutes les annonces possibles et inimaginables – coupeur de verre, technicien territorial, commercial sédentaire, chauffeur de transport en commun, manager de rayon ... – en expliquant très précisément pourquoi il n'était pas motivé pour remplir ces missions. Le résultat est très drôle, divertissant à souhait mais sans appel : la plupart du temps les recruteurs ne lisent même pas ces lettres. Les lettres de Julien Prévieux sont classées en deux groupes, celles pour lesquelles il n'a pas reçu de réponses et celles pour lesquelles il a eu une réponse, et cette réponse nous fait virer du rire à l'amertume. Il reçoit la plupart du temps des lettres standards, envoyées à tous, sans véritables réponses. La plupart ne tiennent même pas compte de la teneur de ces lettres qui exprime tout sauf de la motivation pour le poste proposé. De l'utilité d'une lettre de motivation ou de non-motivation !

> Voir toutes les notes de lecture