Exuvies

Exuvies

Simona Popescu

Editeur : Non Lieu

Collection : A La Marge Non Lieu

Date de parution : 01/10/2016

EAN : 9782352701569 Nombre de pages : 180 pages

Langue d'origine : Roumain

Traducteur : Reichmann, Sebastian

15,00 €

Expédition sous 48 heures
Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures

Biographie

Simona Popescu, née à 10 mars 1965, est diplômée de la Faculté des Lettres de l'Université de Bucarest ou elle enseigne en actuellement l'histoire de la littérature roumaine. Elle a publié quatre volumes de poèmes. Une sélection de Travaux en vert. Mon plaidoyer pour la poésie (2006) est parue aux éd. PHI, Luxemburg. Son roman autobiographique, Exuvii a déjà été traduit en polonais (Wylinka, éd. Czarne, 2002) et en hongrois (Vedlesek, éd. Pont, 2008). Elle a également publié des essais : Volubilis (1999), La Sauvegarde de l'espèce. Sur le surréalisme et Gellu Naum (2002) et Clava (2004). Elle a reçu des nombreux prix littéraires et des extraits de ses livres sont reproduits dans les manuels scolaires et étudiés dans les universités de Roumanie.
Ses poèmes et des extraitsde prose ont été inclus dans diverses anthologies roumaines ou étrangères. En 2005, elle a représenté la Roumanie en France dans le cadre du programme Les Belles Étrangères. À cette occasion, un fragment de son roman, Exuvii, a été publie dans l'anthologie Douze écrivains roumains (L'Inventaire, 2005).

Résumé

Exuvies, roman d'une très grande originalité, est une confession totale sur l'enfance et l'adolescence. Le titre énigmatique reprend métaphoriquement le sens du mot « exuvies », qui sont les peaux rejetées par les larves d'insectes, pendant la période de mue. On pourrait dire que l'auteur ne se résigne pas à abandonner ses exuvies, mais qu'elle les ramasse, les collectionne, les superpose au présent. Le fil conducteur de ce roman est une réflexion sur l'identité vue comme simultanéité des âges, et c'est là précisément que se trouve la source de l'une des difficultés majeures de la traduction, la narratrice passant continuellement du « je » au « tu », et l'inverse, tout en essayant (et réussissant) de sauvegarder l'unicité de la voix. Par ailleurs, le langage de ce livre est d'une grande richesse, tant en expressions proverbiales que dans la manière souvent allusive dont sont traitées des thèmes majeurs de la modernité et de la post-modernité littéraire et philosophique.