Sélectionnez un rayon

Sélectionnez un libraire

Fenua

Nicolas

Abracadabra, large histoire du Monde Huitième volet de la saga Abracadabra, qui est une large histoire du Monde depuis le dernier tiers du XIXe siècle jusqu'à aujourd'hui, Fanua fait étape dans les Mers du Sud.  Depuis Cook et Bougainville et jusqu'à Alain Gerbault en passant par Gauguin et Segalen, Patrick Deville nous raconte l'épopée de ce continent invisible. Avec la verve et la passion qui lui sont coutumières, il nous fait voyager dans le temps et dans l'espace à la découverte de ces îles de l'autre côté du monde, qui ont alimenté les rêves d'aventures de nombreux artistes, écrivains et marins au long court.

20,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
Bangkok déluge

Kim

Ville à facettes Peu nombreux sont les romans thaïlandais traduits en français alors immédiatement ce titre m'a interpellée. J'en avais de grandes attentes tout en ignorant presque tout de son sujet et ce texte n'a rien déçu de mes expectatives, au contraire. C'est une fresque brillante, déroutante au début puisque les personnages qui peuplent chaque chapitre semblent ne pas être liés les uns aux autres. Malgré tout, il y a quelque chose de magnétique qui pousse à poursuivre, à naviguer entre les époques, à se prendre au jeu de cette construction singulière. Et puis, au fur et à mesure, la toile se tisse, Bangkok se révèle, tantôt sauvage, tantôt urbaine et tentaculaire, aux facettes infinies, l'ampleur du projet littéraire apparaît nettement, laissant le lecteur fasciné. L'écriture est belle, limpide et met parfaitement en valeur l'habileté de l'auteur à raconter les histoires et les gens qui font de Bangkok ce qu'elle est, ce qu'elle a été et ce qu'elle sera peut-être. Assurément l'une de mes plus remarquables lectures de rentrée.

22,80 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
Homélies sur samuel

Adrien

De vieux trésors enfouis La promotion sur la majeure partie du catalogue de la collection Sources chrétiennes aux éditions du Cerf qui court jusqu’à la fin de l’année est une invitation à découvrir de grands auteurs oubliés qui eurent en leur temps et jusqu’à pas si longtemps une audience considérable. Notamment l’immense Origène (v.185-v.253) qui fut peut-être l’élève d’Ammonius Saccas, le maître du philosophe néoplatonicien Plotin. Origène, le père de l’exégèse biblique, laquelle, s’inspirant des lectures juives, promut les trois sens de l’Écriture, selon le corps, l’âme et l’esprit. Auteur d’une œuvre considérable, il commenta presque l’intégralité des livres de la Bible et, ce qui est peut-être son entreprise la plus importante, il fut à l’initiative des Hexaples, cette édition de la Bible comprenant le texte en hébreu avec en regard cinq traductions grecques, dont celle de la Septante. Malheureusement, vivant à une période où la doctrine de l’Église n’avait pas encore été arrêtée par les divers conciles, certains points de ses audacieuses investigations furent après coup considérés comme hétérodoxes : notamment des interrogations concernant le statut des âmes et leur devenir, ainsi que l’éventualité d’une restauration totale de la création dans la bonté originelle, y compris les damnés, l’enfer et le diable. Par conséquent, un grand nombre de ses textes ne nous sont pas parvenus, même si son influence demeura forte, semble-t-il, parmi les exégètes et les théologiens chrétiens. Ainsi, dans ses homélies sur Samuel qu’il ne nous reste plus que par fragments, Origène s’arrête d’abord, dans un texte dont il ne subsiste que la traduction latine, sur le cantique d’Anne, la mère de Samuel. Anne rappelle Sarah, la femme d’Abraham, ou Rachel, la femme de Jacob, ou même la mère de Samson aux beaux cheveux. Anne annonce aussi Élisabeth, la sœur de Marie qui, réputée stérile et inféconde, donna naissance à Jean le Baptiste. Ainsi, Anne donna naissance à Samuel, le dernier des juges, interlocuteur de Dieu, à qui il fut confié, contre son gré, d’instituer la royauté en Israël. Dans l’autre fragment, conservé quant à lui en grec, Origène considère un épisode qui vient plus tard dans le texte biblique. Samuel est mort. Dieu s’est détourné du premier roi d’Israël, Saül, au profit du petit dernier d’une fratrie, un berger doué pour la musique, le jeune David. L’armée de Saül croule sous les assauts des Philistins. Le roi ne sait plus quoi faire. Alors qu’il avait chassé devins, médiums et sorciers du royaume, il sollicite la nécromancienne d’Endor afin qu’elle fasse revenir l’âme de Samuel depuis l’enfer, souhaitant lui demander conseil et secours. Et c’est cela qui interroge Origène : comment Samuel, ce juste, pouvait-il se trouver en enfer et comment se fait-il qu’il ait pu être invoqué par une sorcière ? Origène développe à cette occasion une conception de l’au-delà précédant et suivant la venue du Christ, ainsi qu’une vision du juste ou du saint comme guérisseur ou sauveur des êtres malades ou égarés. Une telle lecture dépayse et stimule assurément tant notre rapport aux textes semble aujourd’hui différent. Et ce n’est pas un sentiment désagréable que d’avoir l’impression de découvrir de vieux trésors enfouis.

16,50 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
Poussière dans le vent

Nicolas

Cuba terre d'exil C’est le grand roman que l'on attendait de Padura sur ce thème de l'exil et de ceux qui ont quitté l’île dans les années 90. On retrouve dans « Poussière dans le vent » ce qui rend si attachant l'univers romanesque de ce grand écrivain cubain : le sens indéfectible de l'amitié, la famille (surtout celle qu'on se choisit), l'amour, les trahisons...

24,20 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
Indépendance

Nicolas

Un grand roman de l’Amérique Grand roman de l’Amérique au tournant du XXe siècle, « Indépendance » est un livre très ambitieux, dans la grande tradition de ces romans qui, par leur ampleur dépeignent tout un monde. Violent et intime, comique et tragique, sensible et futile, flot ininterrompu de mots, mêlant les lieux, les situations, les personnages, ce roman est un fleuve. Richard Ford, né en 1944 dans le Mississippi est un romancier couvert de prix et de distinctions, c’est un des derniers géants de la littérature outre- Atlantique.

8,90 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
La question de la technique en chine : essai de cosmotechnique

Adrien

Traduire la technique autrement Voici un ouvrage impressionnant dans lequel le philosophe Yuk Hui se promène avec aisance et audace dans les textes et les théories de la philosophe occidentale et de la pensée chinoise pour considérer d’un regard neuf la question de la technique telle qu’elle avait été posée par Martin Heidegger. En effet, si le déploiement de la technique revêt un caractère mondial, faut-il pour autant le penser d’une seule et même manière partout et toujours ? Autrement dit, la technique n’est-elle pensable et vivable uniquement d’après son impulsion occidentale ou bien y aurait-il des manières alternatives d’envisager le développement des technologies ? Grâce au concept de cosmotechnique qui ancre toute pensée de la technique dans un terrain cosmologique et à une reprise généalogique de l’articulation des notions de « qi » et « dao » à travers l’histoire de la pensée chinoise, Yuk Hui invite à envisager autrement notre rapport à la technique. Il lui ouvre les possibles d’une compréhension plurielle, suggérant également une autre manière de comprendre l’histoire. Un livre brillant d’un penseur prometteur dont les travaux ultérieurs seront à suivre avec la plus grande attention.

19,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures