Sélectionnez un rayon

Sélectionnez un libraire

La raison ou les dieux

Adrien

Lumières de l’Antiquité tardive Dans cet ouvrage admirable de finesse et d’érudition, Pierre Bouretz semble poursuivre son examen du rapport entre philosophie et théologie, ainsi qu’une certaine quête des lumières. Mais ce n’est plus dans les prétendues ténèbres du Moyen-Âge, à travers l’étude de penseurs tentant d’articuler la philosophie aristotélicienne et les préceptes de leur foi monothéiste tels Maïmonide, Farabi, Avicennes ou Averroès, comme dans son précédent ouvrage, « Lumières du Moyen-Âge ». L’époque ici envisagée est l’Antiquité tardive et les acteurs en sont les derniers philosophes païens, qu’on appelle les néoplatoniciens, particulièrement Porphyre et Jamblique. Et notre regard en est transformé. Non, l’Antiquité tardive n’est pas une période du déclin fatal de la rationalité et, même, d’une certaine façon, de l’hellénisme et, par conséquent, ces penseurs n’ont pas abandonné la raison au profit d’un mysticisme, non plus qu’ils n’ont pas renoncé aux dieux grecs au profit de dieux orientaux ou exotiques. Par l’examen et la remise en perspective et en contexte d’un débat épineux entre Porphyre et Jamblique sur la théurgie, une pratique qui au moyen de gestes et de rites vise à entrer en contact avec les esprits ou les dieux ou bien à agir sur eux, Pierre Bouretz laisse entendre quelque chose de nettement plus étrange, mais aussi de certainement plus stimulant : ces philosophes ont tenté d’accorder l’exigence de rationalité et la fidélité en leurs multiples dieux et, ce faisant, ils n’ont pas renoncé aux dieux de la Grèce, ils les ont bien au contraire intégrés à une sorte de panthéon plus large, au sein duquel les dieux des contrées auxquels la Grèce et Rome s’étaient ouverts au fil des conquêtes et des temps trouvaient place et sens. Et même si le débat sur la théurgie nous paraît aujourd’hui bien lointain et étranger, malgré sa résurgence à la Renaissance, il n’en demeure pas moins que cette conjonction de la raison et des dieux chez les derniers philosophes païens interroge, de même que leur ouverture à des sagesses barbares, correspondant à l’élargissement de leur monde connu.

30,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
La neige couvrira tout

Nicolas

En un rien de temps le monde a changé lI est temps de découvrir en France cette étoile filante de la poésie contemporaine russe. Boris Ryji est né en 1974, il s’est donné la mort seulement 26 ans plus tard en mai 2001. Il restera à jamais au travers de ses poèmes le témoin des changements brutaux d’une société qui perd tout à coup ses repères. Son œuvre intense et brève parcourt les années 1990. Il est aujourd’hui considéré en Russie comme une voix primordiale et comme un symbole de cette génération perdue, celle qui a vécu l’effondrement du régime soviétique. Il est l’étendard de toute une jeunesse, et ses poèmes qui mettent en scène des moments de la vie quotidienne font se côtoyer le banal et le tragique. « En un rien de temps le monde a changé, Je suis encore le même et ne sais où aller, ». Les poèmes choisis dans ce volume montrent une œuvre fulgurante, Ils disent les années de jeunesse dans une ville qui évolue et change à vue d’œil. Simples en apparence, ils montrent avec une douce mélancolie caractéristique de Boris Ryji toute la profondeur de l’âme russe.

22,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
Anne d'avonlea

Marielle

Le bonheur de retrouver Anne Quel bonheur de rencontrer Anne (avec un e !) dans le premier tome de cette série enchanteresse, et de la retrouver (presque) adulte dans le deuxième – et tout aussi magnifique – opus.  Anne est une jeune fille curieuse, bavarde, étonnante, fantasque et émotive, que toutes ces caractéristiques rendent parfois insupportable mais tellement attachante. Tellement attachante que Marilla et Matthew Cuthbert, qui pensaient adopter un jeune garçon de ferme, décident finalement de garder auprès d’eux. Une nouvelle vie commence pour cette jeune orpheline idéaliste sur L'Île-du-Prince-Édouard, entre aventures dans la nature et Imagination débordante, rêves de robes à manches bouffantes et rencontres de véritables âmes sœurs, idées saugrenues et authentiques moments de grâce. Ces romans sont emplis d’humour et de poésie. Le style de Lucy Maud Montgomery est magique, sublime, intemporel. Vibrants d’émotions et empreint de fraicheur, ce chef d’œuvre est à lire, absolument !

16,50 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
Anne de green gables

Marielle

Le bonheur de rencontrer Anne Quel bonheur de rencontrer Anne (avec un e !) dans le premier tome de cette série enchanteresse, et de la retrouver (presque) adulte dans le deuxième – et tout aussi magnifique – opus.  Anne est une jeune fille curieuse, bavarde, étonnante, fantasque et émotive, que toutes ces caractéristiques rendent parfois insupportable mais tellement attachante. Tellement attachante que Marilla et Matthew Cuthbert, qui pensaient adopter un jeune garçon de ferme, décident finalement de garder auprès d’eux. Une nouvelle vie commence pour cette jeune orpheline idéaliste sur L'Île-du-Prince-Édouard, entre aventures dans la nature et Imagination débordante, rêves de robes à manches bouffantes et rencontres de véritables âmes sœurs, idées saugrenues et authentiques moments de grâce. Ces romans sont emplis d’humour et de poésie. Le style de Lucy Maud Montgomery est magique, sublime, intemporel. Vibrants d’émotions et empreint de fraicheur, ce chef d’œuvre est à lire, absolument !

16,50 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
L'ami arménien

Françoise

Rien ne disparaîtra Le narrateur, jeune adolescent, découvre le « Royaume d’Armenie » grâce à l’amitié de Vardan, rencontré au collège. Vardan, fragile, malade, mais rempli d’un beau regard sur le monde, vit avec sa famille dans un quartier déshérité, « le Bout du Diable », en Sibérie. Là sont venus se retrouver nombre d’Arméniens dont les proches sont enfermés dans la prison voisine par le pouvoir soviétique des années 1970, juste parce qu’ils sont Arméniens « séparatistes » bien sûr. Peu à peu, le narrateur apprend l’histoire et un peu de la culture de ce peuple, à travers les récits de vies singulières des femmes et des hommes qui l’accueillent dans ce quartier. Il découvre surtout, en côtoyant et en protégeant son ami, qu’un autre monde est possible… Faut-il encore le rêver ! Poésie, amitié, fidélité et sans doute une forme de spiritualité subtile et légère sont les maitres mots de ce roman, d’une grande et simple beauté . Roman dont on peut penser qu’il comporte aussi une part d’autobiographie ? « Rien ne disparaîtra » dit Vardan ... il est permis de croire que ni l’auteur ni les lecteurs n’oublieront la petite lumière de ce moment.

18,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
Le bord du gouffre

Céline

une descente en enfer Il aura suffit de quelques jours pour que la vie de Joe parte définitivement en fumée. Il travaille sans relâche dans une pizzeria pour subvenir aux besoins de sa compagne et de leur nouveau né. Sur la pente glissante de l'alcoolisme et pas un rond le quotidien de Joe n'est déjà pas rose mais il n'imagine pas que tout peut encore considérablement empirer. L'arrivée de sa belle-mère toxico dans l'appartement sera l'élément déclencheur d'une descente en enfer fulgurante. Avec un dessin expressif et qui tache Noah Van Sciver nous invite à devenir spectateur de la triste pièce qu'est la vie de Joe. Il signe un album puissant qui laisse des traces indélébiles.

15,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures