Sélectionnez un rayon

Sélectionnez un libraire

Noé et les animaux très dérangés

Marielle

Noé, zoothérapeute Le jeune Noé a la chance extraordinaire de pouvoir parler aux animaux. Il les comprend, et ils le comprennent. Dans toutes les fermes du comté de Bourbe, il prend très à cœur son rôle de zoothérapeute (terme un peu pompeux qu'il a trouvé dans le dictionnaire, mais très pertinent en l'occurrence). Jusqu'au jour où, ô malheur, son Papé, sa Mamé, leur ferme et ses animaux disparaissent comme par magie. Embarquez dans cette aventure avec Noé, Babette (la chèvre domestique à la nature d'esprit quelque peu bornée), Marcel (le porc à l'hypocondrie obsessionnelle presque touchante) et le Caneton (qu'une expérience traumatique a changé en… dinosaure). C'est drôlissime, étonnant, turbulent. On en redemande !

10,90 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
Théétète

Adrien

Qu'est-ce que savoir ? La lecture de Platon procure un plaisir toujours neuf ou renouvelé. Ainsi ce dialogue de la maturité qui ouvre une trilogie avec le « Sophiste » et le « Politique » et dont le thème est la science. En effet, « qu’est-ce que le savoir ? » demande Socrate à Théétète, le faisant accoucher dans son travail maïeutique de réponses semblant au fur et à mesure plus proches de l’objet recherché : sensation ? opinion droite ? opinion droite munie d’une définition ? Oui, mais non... Socrate ne sera pas pleinement satisfait de ce qu’aura enfanté la discussion : il faudra la poursuivre le lendemain, ce qui donnera lieu à un autre prodigieux dialogue, le Sophiste qui traite du non-être. Mais bien que n’aboutissant pas véritablement, le Théétète n’en laissera pas moins découvrir de considérables merveilles. C’est ici, en début de dialogue, que Socrate, héritier des talents de sa mère sage-femme, se présente comme un accoucheur d’âmes. C’est ici que la philosophie est présentée dans la figure d’Iris, l’arc-en-ciel, messagère des dieux, qui est fille de Thaumas, l’étonnement. C’est ici aussi que Socrate dresse un portrait saisissant du philosophe qui n’est pas sans rappeler celui du poète en albatros de Baudelaire, « éxilé sur le sol au milieu des huées ». Comme Thalès qui, à trop contempler le ciel, ne voyait pas ce qui se trouvait sous ses pieds et est ainsi tombé dans un puits, faisant par-là bien rire la servante Thrace, de même le philosophe, qui tente d’envisager l’étendue du monde et le déploiement des temps, paraît pataud et ridicule dans les affaires de tous les jours. C’est pourtant ce même philosophe, ajoute Platon dans une phénoménale digression, qui se rit de certains de nos prétendus motifs de fierté : qu’est-ce que posséder des milliers d’hectares eu égard à la superficie de la Terre ? Comment s’enorgueillir d’appartenir à une classe, à un pays, à une ethnie, à une lignée lorsque, à regarder les milliers de milliers de générations qui se sont succédées : tous nous sommes enfants de mendiants et de riches, d’esclaves et de rois, de barbares et de grecs ? Pour toutes ces pépites et pour bien d’autres encore qui montrent que Platon est non seulement un philosophe inépuisable mais aussi un écrivain extraordinaire, la lecture du Théétète vaut la peine.

9,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
L'incroyable machine à liberté

Sara

L'envol de l'imagination Mi-végétale, mi-mécanique, cette chose étrange qu'est la machine à liberté emmène l'héroïne d'une terre surpeuplée et aride à des contrées luxuriantes et colorées. Les phrases courtes font mouche et laissent la part belle à ses superbes illustrations, nous offrant une vision de ce que peut donner la découverte d'un livre et de la magie qu'il renferme.

13,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
La ville des impasses

Kim

Cédez à la fantaisie ! En ces temps quelque peu moroses, gris et traversés tantôt de mélancolie, tantôt de colère, ce qu’il vous faut c’est ce petit livre d’Aymen Gharbi. Il fut une bénédiction pour moi, ce texte est drôle, piquant, un peu zinzin, vif, il se lit à toute vitesse sans que l’on ne s’y ennuie une seconde. On y questionne l’urbanité de demain (et finalement celle d’aujourd’hui aussi) à travers les aventures rocambolesques d’un architecte aux idées un poil extrêmes et de ses détracteurs, dans un monde où grand nombre de ceux qui le peuplent semblent céder à la folie. En bref un roman décapant et enthousiasmant, un peu foutraque mais c’est ce qui fait son charme !

15,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
J'ai 14 ans et ce n'est pas une bonne nouvelle

Marielle

Une de ces lectures dont l'on ressort chamboulé.e C'est l'histoire d'une jeune fille. Une jeune fille parmi tant d'autres. Une des douze millions de jeunes filles mariées de force chaque année dans le monde. C'est une de ces lectures dont l'on ressort forcément chamboulé.e, ému.e mais aussi très en colère. Une de ces lectures dont la boule au ventre qu'elle nous laisse reste ancrée encore longtemps. Jo Witek nous fait le merveilleux cadeau de mettre ses mots si puissants au service de cette cause si importante. C'est beau, poignant, révoltant, indispensable !

13,50 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures
Pour l'amour des livres

Nicolas

Nous sommes plus grands que nous Pour l'amour des livres est une lecture enthousiasmante, revigorante, exaltante. C'est un magnifique hommage aux livres et à tous ceux, lecteurs, éditeurs, bibliothécaires, libraires, qui les font vivre. Il suffit de lire Michel Le Bris pour finir de se convaincre que l'échange et le partage est au centre de la vie du peuple du livre. En refermant le livre on a envie de dire merci à Le Bris. Merci la générosité qui irrigue ces pages, merci pour ce qu'il dit de Victor Hugo, de Rimbaud, pour son analyse du romantisme. Merci aussi de faire exister de manière aussi forte, Stevenson, London et les autres aventuriers de la littérature. Merci pour ces phrases sur le rythme en littérature : « ce battement de cœur de l'infini ». Merci enfin de remettre dans ces pages l'imagination au pouvoir. Si, comme le dit Michel Tournier cité dans le livre, « il n'y a d'amitié que dans le partage d'admirations communes », alors Michel Le Bris ne peut être qu'un grand ami.

7,30 €

Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Expédition sous 48 heures