Sélectionnez un rayon

Sélectionnez un libraire

Adrien

Adrien

Pense que des livres délivrent.

Bien heureux d'être là, à prendre plus particulièrement soin des ouvrages d'activités manuelles et
de cuisine ("là aussi il y a des dieux" a dit Héraclite).

>> Voir la bibliothèque idéale de Adrien
Les limites du langage philosophique ; la guerre sainte

Adrien

Invitation au voyage Il faut relire les œuvres de René Daumal, sa poésie, ainsi que Le Mont analogue, La Grande beuverie, ses écrits du Grand jeu rédigés avec ses camarades reimois, les « phrères simplistes », Roger Gilbert Lecomte et Roger Vaillant. Il y a chez lui quelque chose d'éruptif et de visionnaire, mais aussi de drôle dont la proximité avec Rimbaud n'est pas uniquement d'ordre géographique. Dans ce texte, « Re-né » (comme l'appelait Simone Weil) trace les limites de la parole philosophique et en désigne par là la vocation. La philosophie, en effet, s'épuise, se leurre même, à prendre pour fin son propre discours. Elle doit viser à travers le langage ce que Daumal nomme l'édification de l'être, « l'être qui à la fois pense, sent et agit ». Ainsi, le travail du philosophe ne serait pas d'établir une doctrine qui devrait demeurer inchangée et être suivie et reproduite comme telle. Non, il serait bien plutôt de charger et de recharger les mots afin d'inciter chacun de ceux qui les écoute à faire son propre voyage. Ainsi, l'œuvre de Platon qui, à travers ses contradictions et ses apories mais aussi ses calembours, ses images et ses mythes, appellerait bien plus à tâcher de se connaître soi-même, à faire en sorte de sortir de la caverne pour contempler le soleil, plutôt que d'intégrer certaines propositions théoriques. De même, dans la civilisation de l'Inde, le Brahmane qui à l'écoute des Védas suit son parcours de vie et qui, au fil des âges, charge et décharge et recharge les mêmes mots de significations diverses mais lesquelles se retrouvent pourtant dans l'unité du chemin traversé. Sous ses airs critiques, ce texte est un très bel éloge de la philosophie dont on peut remercier la publication aux éditions La Tempête.

10,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Récidive 1938

Adrien

Troublantes similitudes Si philosophie est fille d'étonnement, alors l'ouvrage singulier de Michael Foessel, Récidive 1938, est certainement une œuvre philosophique.  Car c'est bien la surprise de la rencontre de l'année 1938 et les multiples analogies de ce moment politique avec le nôtre qui semble avoir suscité l'investigation minutieuse et captive, captivée (et rendue par-là captivante), dans la presse de cette même année. Et si la conclusion de l'enquête peut ressembler à une interprétation d'historien, elle n'en est pas moins aussi un appel à notre responsabilité, bien sûr celle de la presse et celle des hommes politiques, mais encore plus certainement celle de chacun d'entre nous qui lisons et élisons.

15,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Osamu tezuka  ; une vie en manga

Adrien

Le dieu du manga On retient de cette vaste et belle biographie dessinée du grand auteur de manga, son amour pour les insectes qui lui fera prendre le nom de plume Mushi (insecte en japonais) et nommer ainsi sa maison de production, ses aptitudes pour la musique et bien sûr pour le dessin, sa maman qui, pendant la guerre, gommait ses cahiers pour qu'il ne puisse cesser d'exercer son trait, ses études de médecine menées à terme en parallèle de sa carrière naissante et déjà florissante d'auteur, son amour du cinéma et de l'animation, de Disney, Blanche-Neige ou Bambi vus des centaines de fois, analysés plan par plan, l'aventure du lancement de l'animation japonaise, son passage presque incognito au festival d'Angoulême et sa rencontre avec Moebius,... On retient aussi et peut-être surtout son énergie inépuisable, son enthousiasme, sa foi en une certaine vocation du manga, son travail incessant, ses projets multiples et son œuvre colossale. Et l'on comprend mieux, en un pays où les fleuves et les montagnes peuvent aussi désigner des dieux, qu'Osamu Tezuka ait été surnommé le dieu du manga. Cette biographie est donc précieuse pour apprécier le parcours et la stature d'un de ceux, qui, comme Hergé ou Disney, ont le plus marqué les imaginaires. C'est aussi l'occasion de saluer la réédition en cours de chefs-d'œuvre du maître aux éditions Delcourt/Tonkam tels « Barbara », « Ayako », « L'Histoire des 3 Adolf », « La Vie de Bouddha »,... car c'est d'abord et déjà dans ces remarquables réalisations que l'incroyable vitalité, les audaces graphiques, le talent de narration et les trésors d'imagination d'Osamu Tezuka sont les plus manifestes.

35,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Qu'est-ce que la philosophie ?

Adrien

La philosophie, musique suprême On pourrait s'attendre avec un tel titre (« Qu'est-ce que la philosophie ? ») à ce que Giorgio Agamben propose à travers les différents textes ici rassemblés une définition de la philosophie ou bien une reprise de la manière dont celle-ci a été envisagée au cours de son histoire. Il n'en est rien et il nous en avertit dans son prologue, nous invitant à un regard empreint d'amitié. En effet, à la lecture attentive et patiente, d'énoncés de Platon, d'Aristote, de Leibniz, de Spinoza et d'autres, le philosophe s'interroge sur la voix et le dicible, l'exigence, le prélude et la musique et propose des interprétations audacieuses et fécondes notamment du conatus, de la théorie platonicienne des idées ou de la philosophie. Et, contre une impression que nous pouvions éprouver de prime abord, nous comprenons qu'il s'agit bien à chaque fois de la philosophie dont il est question, cette étrange discipline à la commissure des sons et du sens, qui sans cesse semble appeler à sa propre recherche et à la quête d'elle-même.

21,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Homo domesticus ; une histoire profonde des premiers etats

Adrien

Une autre histoire des débuts de la civilisation Et si l'agriculture et l'élevage comme sources principales de biens de subsistance, tout comme l'état, n'étaient pas les bienfaits tant vantés dans l'histoire de l'évolution de l'humanité ? Et si les périodes dites d'âges obscurs où il n'y a pas traces d'administration ou d'architecture monumentale, où il n'y a que peu de vestiges ou de traces qui permettent d'en bien recomposer l'histoire, et si ces sombres temps ne l'étaient pas véritablement ? Et si les barbares ne l'étaient pas vraiment et que ce serait bien davantage dans les États que non seulement les plantes et les animaux sont brimés, maltraités et exploités, mais aussi les hommes ? En retraçant l'émergence de la sédentarité, de l'agriculture et de l'état en Mésopotamie, James Scot ne fait pas qu'ouvrir ces interrogations, il les suit et les soutient avec vigueur et permet ainsi d'envisager autrement les débuts de notre histoire et les fondements de nos sociétés.

23,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Notes sur lascaux

Adrien

Une très ancienne émotion Et si les peintures d'Altamira, de Lascaux, de Chauvet n'avaient été que des essais, des brouillons, en vue d'œuvres exposées en pleine lumière, mais qui du fait de leur exposition même demeureront à jamais perdues et inconnues? Et s'il y avait un lien secret entre une découverte et son époque? Ainsi, les peintures des grottes ornées, découvertes ou plutôt reconnues comme telles à la fin du XIXème et dont les images devaient danser et vivre à la lueur des torches des femmes et des hommes qui les ont conçues il y a des dizaines de milliers d'années, n'ont-elles pas un lien mystérieux avec le cinéma qui, lui aussi, à l'aide de lumière, fait vivre des images dans des salles obscures? Dans ses belles « Notes sur Lascaux », constituées de brèves et songeuses considérations, Maël Renouard suggère de telles interrogations et rappelle combien les peintures des grottes ornées interpellent, non seulement par leur beauté et l'énigme de leur provenance, mais aussi dans la manière dont elles ont été découvertes et interprétées, dans ce qu'elles disent aussi de notre rapport aux œuvres et aux images.

5,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h