Sélectionnez un rayon

Sélectionnez un libraire

Joël

Joël

Libraire à Ombres Blanches à la fin du XXème siècle, puis ailleurs, puis de nouveau à Ombres Blanches depuis 2008. Lit principalement des romans, n'a pas grand-chose d’intéressant à dire sur lui même, aime bien le rythme ternaire. ..

à la recherche du voile noir

Joël

Première rentrée Pendant l'été 2004 j'ai dû préparer ma première rentrée en tant que responsable d'un rayon littérature. J'ai découvert un livre stupéfiant dans les "à paraitre" des éditions de L'Olivier. J'ai été sidéré par l'introduction puis bouleversé par le reste du livre. C'était la première fois que j'éprouvais à ce point l'envie d'être, pardonnez, s'il vous plaît, le cliché : un passeur de livre.

8,10 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Vernon subutex t.1

Joël

Vernon oui Vernon Subutex est un bon gars. Il a tenu dans les années 80 et 90 Revolver, un magasin de disque branché à Paris. Être beau gosse, sympathique, compétent et respecté ne l'a pas aidé à lutter contre Napster, le mp3 et la dématérialisation du commerce de la musique. Alors liquidation, dispersion, chômage RMI, RSA, un roman qui débute comme une fin de parcours pour Vernon qui se retrouve à la rue au bout de quelques pages, contraint de solliciter toute une galaxie d'individus de la faune parisienne pour une ou plusieurs nuits au sec. Le mouvement brownien qui agite la vie culturelle parisienne étant ce qu'il est, ses ex compagnons de route ont suivi des chemins bien différents et l'ancien disquaire, comme le lecteur rivé à ses pas, va s'offrir une jolie vue en coupe d'un milieu tout à la fois varié et restreint. Virginie Despentes a un talent considérable pour déployer ses (nombreux) personnages. Elle a pour eux une telle empathie qu'elle parvient à leur donner à chacun une voix différente et une égale conviction, aussi opposées que soient leur opinions et leurs parcours. Pour autant, pas question pour elle de se laisser aller à un relativisme mou, une neutralité de clinicienne, elle porte un discours très pertinent sur ce qui fédère ou divise nos contemporains, les salauds comme les justes, les lâches autant que les braves, car bien sûr ces oppositions binaires n'ont pas cours dans son monde. Et paradoxalement, elle parvient à nous montrer dans le même élan l'âpreté de la survie dans le monde des sans abris et ce qu'a de libérateur la trajectoire de Vernon Subutex. Car tous les microcosmes que nous traversons au long de ces 400 et quelques pages secrètent leur propres formes d'oppressions, une intrinsèque cruauté diffusée dans tous les compartiment de notre société. Il faudra pour Vernon renaître à lui même pour ... Mais chut, ce sera pour le tome 2.

7,90 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
La route de beit zera

Joël

Une tragédie à demi-mots Dans ce court roman, Hubert Mingarelli, plutôt que nous la raconter, choisit de nous dévoiler l'histoire de son personnage en une succession de brefs chapitres qui chaque fois laissent entrevoir autant de secrets que de réponses. L'impression générale est celle d'un grand équilibre, les images de l'absence et de la présence se contrebalançant, comme s'équilibrent la surprise et la routine, les départs et les retours, comme se succèdent les saisons. Très simplement composé, écrit dans une langue simple mais élégante, « La route de Beit Zera » laisse au lecteur la liberté d'imaginer les tragédies et les épopées que le texte suggère sans les assener.

6,20 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
La constellation du chien

Joël

La nature vue d'en haut, vue d'après Bon ben ça y est, c'est arrivé. La Fin de Tout (c'est à dire LA grande épidémie de LA méga grippe) a rayé de la carte 99 % de la population humaine mondiale. Hig, le narrateur, pécheur, rêveur, poète, une espèce de Brautigan volant aux commandes de son antique Cessna fait équipe avec Quigley, survivaliste cynique et bourru que la violence n'effraie pas. Ils se tapent sur le système l'un l'autre, s'entraident, se supportent. Se respectent. Quigley garde le ranch fortifié, à Hig les reconnaissances aériennes sous prétexte de chasse, de pêche voire de blues, l'apaisement que procure la beauté de la nature qui glisse sous les ailes du petit monomoteur, les raisons d’espérer qu'elle cache en son sein. Un mélange tout à fait réussi de nature writing et d'anticipation, qui vaut par la description précise et pudique de l'étrange relation entre les deux Robinson, par la somptuosité des décors naturels, par ses péripéties qui surprennent autant Hig que le lecteur.

9,70 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Merci

Joël

Merci mille fois "Merci" est un immense petit livre de l'argentin Pablo Katchadjian. Il semble vouloir raconter les aventures d'un esclave sous la coupe d'un maître libéral et fantasque, mais si le récit fonctionne parfaitement, presque à la manière des plus réussis des romans d'aventures, l'attention du lecteur est très vite attirée en dehors du cadre ronronnant du roman historique, fût-il allégorique, par quelques bizarreries excitantes, répétitions, imprécisions volontaires. Fable, dystopie grinçante, récit onirique, délires psychédéliques, oui, il s'agit bien de tout cela. Mais le livre vaut surtout par l’extraordinaire expérience de lecture qu'il procure lorsque l'auteur vous prend pas la main pour mieux vous perdre et vous confronter à votre liberté de lecteur. Et bravo aux éditeurs pour leur très pertinente 4ème de couverture, et pour leur rabats ajourés qui prendront tout leur sens la lecture achevée.

15,00 €

Indisponible chez l'éditeur
Le tabac tresniek

Joël

Pas de fumée sans Freud Vienne, 1937. La variante locale des Nazis prospère. Fraîchement débarqué de sa vallée natale, alpine et reculée, le jeune Franz, pas tout à fait niais mais pas une flèche non plus, né d'une mère anticonformiste et d'un père oublié, aura besoin d'une poignée d'années et d'un peu plus de 250 pages savoureuses pour faire son éducation politique, amoureuse, sexuelle et psychologique, bref apprendre à devenir ce qu'il est convenu d'appeler un homme. Bien entendu, il sera aidé par une poignée de seconds rôles hauts en couleur : l'éponyme Tresniek, buraliste mutilé de guerre à moitié revenu de tout mais droit dans sa botte, Anezka, alliant légèreté et surpoids, experte en amour mais d'une moralité élastique et surtout l'énigmatique docteur Freud, conquis à coup de cigares hors de prix, qui, ému par le jeune homme, essaiera de le guider dans la joyeuse découverte du chagrin d'amour dans une ville gangrenée par l'hystérie nazie, avant d'emporter son cancer à Londres. La trame est celle, classique, d'un roman de formation, extrêmement fluide et agréable à lire, et si on y rit beaucoup, il ne s'y passe pas grand chose de drôle. Le ton est donné dès le départ : c'est la mort d'un hobereau paillard, amant épisodique de la mère de Franz qui va jeter ce dernier dans le monde. Et ce n'est pas un hasard si Freud se retrouve convoqué dans cette comédie grinçante où la pulsion de vie et celle de mort se disputent la vie des adolescents, de Vienne et de l'Autriche, avant de se jeter sur l'Europe.

7,40 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h