L'âme d'un flic

L'âme d'un flic

Piergiorgio Di Cara

Editeur : Metailie

Collection : Suites Noir

Date de parution : 06/05/2005

EAN : 9782864245438 Nombre de pages : 240 pages

Langue d'origine : Italien

11,00 €

Livraison sous 3 à 8 jours
Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 3 à 8 jours

Résumé

Au début, il y a eu l'attentat. Une explosion énorme, en plein Palerme, qui tue un juge symbole de la lutte antimafia et qui projette l'inspecteur principal Salvo Riccobono au milieu de la rue, à deminu, l'arme au poing. Une explosion qui va continuer à résonner dans ses oreilles tout au long des longues journées de ce flic de base, occupé avec son équipe à surveiller quelques-uns des
membres de la Cosa Nostra. Dans les brefs intervalles que lui laissent filatures angoissées, paperasses abrutissantes, écoutes, procédures et arrestations mouvementées, l'inspecteur se plonge dans les longs aveux d'un repenti de la mafia. De cette lecture fascinée se dégage le portrait d'un grand chef mafieux, Sarchia, aux trousses duquel Salvo va se lancer, avec des sentiments mêlés.
Mais quand, grâce à l'aide de collègues au sang chaud et adeptes de la blague vaseuse, et malgré les rivalités des autres services, viendra l'heure du triomphe, celui-ci aura un goût amer. Car Salvo en reçoit alors confirmation : lui aussi est devenu, pour la mafia, un homme à abattre.
Palermitain, commissaire antimafia, Piergiorgio Di Cara met ici à contribution son expérience de chaque jour, davantage encore que dans Isola Nera, son premier roman. Avec une précision documentaire, un sens du rythme bien digne de cet amateur de pop musique et des élans poétiques des grands conteurs siciliens, il nous décrit les soirées enfumées et arrosées, les
chagrins d'amour aussi bien que les scènes d'action qui composent ce récit, véritable plongée dans l'âme d'un flic.
Avec ce deuxième roman (le premier est en cours d'adaptation cinématographique), Piergiorgio Di Cara, qui raconte avoir rêvé, tout jeune, de devenir à la fois policier et romancier, confirme qu'il a bien réalisé sa double vocation.