Maladie veineuse chronique : diagnostic et stratégie de traitement

Maladie veineuse chronique : diagnostic et stratégie de traitement

Frédéric Vin

Editeur : Eska

Collection : Medecine

Date de parution : 23/09/2021

EAN : 9782747231459 Nombre de pages : 300 pages

60,00 €

Livraison sous 3 à 8 jours
Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 3 à 8 jours

Biographie

Frédéric VIN est Phlébologue, Directeur du Diplôme Universitaire de Phlébologie et du Diplôme Universitaire des Thérapeutiques Endo veineuses Médecine Sorbonne Université.
Ancien chef du département de Phlébologie de l'Hôpital Notre Dame de Bon Secours à Paris et ancien médecin de l'Hôpital Américain de Paris
Professeur à l'Université Del Salvador de Buenos Aires
Président d'Honneur de la Société Française de phlébologie
Member d'Honneur de American College of Phlebology

Résumé

Cet ouvrage a pour objectif de donner aux étudiants, aux médecins et aux chirurgiens les bases anatomiques et hémodynamiques de la maladie veineuse chronique leur permettant de poser un diagnostic étiologique et topographique précis. Une stratégie de prise en charge en fonction du stade de la maladie sera proposée et les différentes techniques de traitement seront développées. La compression médicale élastique et la sclérothérapie à la mousse restent la base du traitement des stades peu évolués de la maladie veineuse. La chirurgie à ciel ouvert et les techniques d'ablation thermique par voie endo veineuse avec phlébectomie sont réservés aux stades plus sévères.
La prise en charge de la maladie post-thrombotique et le traitement des complications sont également développés. Les recommandations françaises et internationales de la prise en charge de la maladie veineuse chronique sont rappelées afin d'être respectées.
De nombreuses photos, illustrations et schémas permettront au lecteur de poser la meilleure indication de traitement et de choisir une technique adaptée, la moins invasive possible, en ambulatoire et avec un minimum d'effets secondaires.
Dans le cas de la maladie veineuse chronique, la locution latine « primum non nocer » reste de mise.