Les fantômes de la NBA ; race, sport & mondialisation

Les fantômes de la NBA ; race, sport & mondialisation

Grant Farred

Editeur : Eclat

Date de parution : 23/04/2009

EAN : 9782841621859 Nombre de pages : 144 pages

10,20 €

Epuisé

Biographie

Grant Farred est professeur de littérature et d'études culturelles à Cornell University, après avoir été enseignant à Duke University. Il fut rédacteur en chef du South Atlantic Quarterly, et est notamment l'auteur de What's My Name ? Black Vernacular Intellectuals et de Long Distance Love : A Passion for Football.

Résumé

Depuis le début du XXIe Siècle, la question raciale est soudain devenue centrale dans le sport (on renverra, pour la France, aux propos d'un Alain Finkielkraut sur le football français qui est « black, black, black. »). Le scandale qui a enflammé la National Baskeball Association (NBA) américaine en 2005 en est un bon exemple : après une défaite en phase finale, l'entraîneur en chef des Houston Rockets, Jeff Van Gundy, a soutenu que le Chinois Yao Ming, pivot et vedette de l'équipe, avait été victime de décisions d'arbitrage prises en partie pour des raisons ethniques (le « fantôme » de la race), certains officiels de la NBA ayant, selon Van Gundy, incité les arbitres de siffler des fautes « imaginaires » contre Ming (Yao Ming, l'un des plus grands joueurs de l'histoire de la NBA (2,29 m), est le premier basketteur chinois a avoir eu autant d'impact sur la NBA, de même qu'il est une véritable star dans son pays d'origine). Dans cet ouvrage, Grant Farred démontre que cet incident peut être envisagé comme un moment pivot de la mondialisation de la NBA : avec environ 40% de joueurs originaires de nations étrangères, la question raciale au sein de la NBA a acquis une dimension éminemment plurielle. Pour Grant Farred, l'exemple des accusations de Van Gundy remet en cause la fiction selon laquelle les États-Unis seraient devenus une société post-raciale et nous oblige à regarder d'un oeil neuf la complexité des rapports raciaux dans ce pays.