Sélectionnez un rayon

Sélectionnez un libraire

Made in china

Thomas

Continuum. Une fois de plus, Jean-Philippe s’échappe et nous entraîne sur un chemin qu'il fraye à mesure qu'il écrit. Un chemin qui lui est propre. Ici, le titre est un territoire. Ce sera donc un roman chinois, un livre ouvert ou un carnet de voyage qui serait disponible aux hasards et aux émotions du passé comme à celles du moment. Je n'ai pas d'image pour représenter la forme de ce livre et il faudrait oser l'adjectif baroque pour dire tout à la fois la mobilité, le flottant et le mouvant de l’écriture alors même qu'elle s'en tient le plus souvent à une sorte de neutralité, de blancheur, de volatilité, dont nous avons pu faire l’expérience dans ces autres livres. En d'autres mots, Jean-Philippe Toussaint invite tous les possibles, tous les potentiels, à s'inscrire dans son livre, et nous lisons un texte habité et hanté par ces livres précédents. Pour y voir un peu plus clair, grossièrement, "Made in China" à la forme d'un journal, d'un bloc-note, qui s’écrit dans une sorte de désordre qui possède sa logique secrète, et que nous suivons dans ces temps antérieurs (des dates marquent des repères) comme dans le quotidien des expériences et tout ça s'écrit dans une fluidité qui nous fait nous déplacer sans peine. Le sujet du livre serait donc ici de laisser venir, dans la fiction, ce qui autour de nous vit (un geste, un mouvement, un regard), puis, de le laisser s’échapper. Jean-Philippe Toussaint réussit à suspendre, dans l'instant, des petites choses de réalité, pour les faire apparaître. À part ça, je ne connais pas la Chine, et en lisant ce livre j'ai l’idée que ce pays appelle à l’humilité et aussi l’idée qu'il doit être difficile de théoriser sur ce pays, l’idée que chaque expérience et chaque rencontre peut contredire la précédente, autrement dit, que plus on croit comprendre, moins on comprend. Jean-Philippe Toussaint qui se rend en Chine régulièrement depuis une dizaine d'année, écrit son goût pour ce pays et son plaisir immodéré de la mobilité, du déplacement physique, intellectuel et géographique.

15,00 €

Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Norwood

Yoan

Typiquement Yankee De l'ancien combattant invalide et affamé qui épouse sa sœur au boulanger qui déblatère sur Bip Bip et Coyote en passant par le nain en surpoids à la carrière dans le showbizz qui bat de l'aile notre ami Norwood, un peu benêt mais terriblement attachant, va croiser tout au long de son périple vers New-York une panoplie de personnages loufoques, de situations cocasses et de dialogues savoureux. Mais pas besoin de trop se creuser la tête, les ennuis lui glissent dessus comme l'eau sur les plumes d'un canard. Portrait délicieux de l'Amérique white trash le premier roman de Charles Portis (publié en 1966, 2 ans avant "True Grit") n'oublie cependant pas de souligner le racisme ambiant et la bêtise crasse. Succulent !

18,00 €

Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 3 à 8 jours
Livraison sous 3 à 8 jours
Au coeur des amériques

Anna-Livia

Une virée transaméricaine La route Panaméricaine c'est un peu plus de 24 000 kilomètres qui rejoint l'Alaska jusqu'à Ushuaïa, le faire en courant ? Impossible ? Pas pour Jamel Balhi, tour à tour photographe, écrivain ou reporter, il reste avant tout un grand marathonien, qui a déjà fait le tour du monde à pied (280 000 kilomètres, pour info...). Il lui faudra un an et demi pour traverser ces divers Amériques, parce que c'est bien de diversité qu'il s'agit dans ce roman. Loin d'être un texte prétentieux, il nous livre plutôt un recueil de rencontres et de paysages, une réflexion sur la civilisation américaine. C'est un regard rafraîchissant et simple qu'il pose sur le monde. Une bouffé de d'humanité !

7,40 €

Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
La rivière

Thomas

Espaces sensibles. La "rivière" est un roman où l'on se laisse guider, ou au contraire égarer, dans des espaces, des lieux, des perspectives, des paysages ; ce roman, à vrai dire un récit, laisse entrevoir des images et des temps qu'il décide de refermer aussitôt pour se diriger vers un autre temps et un autre espace dans une suite de chapitre ; à croire que ce sont les lieux qui fixent les phrases et dictent l’écriture. Donc, un récit qui repose sur des perceptions, sur des intuitions et sur des souvenirs, où celle qui parle semble se diluer, se fondre, entre son corps, des lieux et des imaginaires.

24,50 €

Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Le sel de la vie

Ingrid

À offrir ! Étonnant est le premier mot qui me vient à l’esprit après la lecture du « Sel de la vie » de Françoise Héritier, un livre loin de son travail habituel d’anthropologue et d’ethnologue. Il porte bien son titre, il est au plus proche de la simplicité du propos. Finalement qu’est-ce qui nous anime, nous tient, nous porte, nous émeut, nous éblouit, nous attriste…tout ce qu’elle nomme ici. Sous forme, étonnante de liste, elle parvient à nous rappeler tout ce qui fait le sel de la vie mais que nous oublions trop facilement. Et ce rappel ne fait pas de mal. Un petit livre qui nous emporte dans une lecture facile et simple, à offrir avec autant de légèreté qu’à sa lecture.

9,90 €

Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Bouddhas et rôdeurs sur la route de la soie

Adrien

Remettre au jour des merveilles Saviez-vous que le plus ancien livre imprimé (une version chinoise du Sûtra du diamant) avait été découvert fortuitement en 1900 par un moine taoïste dans une salle secrète scellée depuis plus d'un millénaire d'un monastère bouddhiste situé aux confins de la Chine et contenant en outre des dizaines de milliers de manuscrits et documents remarquables ? Saviez-vous que les sables du Taklamakan, ce désert bordé par la route de la Soie, recelaient de riches cités enfouies dont l'art et le mode de vie témoignent de la rencontre (si ce n'est même parfois du mariage) d'influences chinoises, indiennes, perses et grecques ? Connaissiez-vous les noms du suédois Sven Hedin, de l'anglais d'origine hongroise Marc Aurel Stein, de l'allemand Albert von Le Coq, du français Paul Pelliot et de bien d'autres encore, russes, japonais et américains, de ces aventuriers qui ont contribué, en un mouvement qui ressemble à une course ou une ruée et souvent de manière héroïque et improbable, à remettre au jour ces merveilles et s'en sont, sans scrupules, emparés? Dans un récit  digne des plus palpitants romans d'aventure et grâce à la plume alerte et non dénuée d'esprit critique de Peter Hopkirk, c'est ce que cet ouvrage, heureusement réédité et dont le titre ne laisse pas pleinement soupçonner le propos, vous permettra d'apprendre et de connaître.

10,50 €

Ajouter à la liste Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h