Le continent perdu dans l'enfer amazonien

Le continent perdu dans l'enfer amazonien

Percy Harrison Fawcet

Editeur : Pygmalion

Date de parution : 23/04/2011

EAN : 9782756404851 Nombre de pages : 318 pages

22,30 €

Epuisé

Biographie

Percy Harrison Fawcett, officier et explorateur anglais (1867-1925). Après avoir servi à Ceylan, il dirigea, en cinq campagnes, les travaux de délimitation des frontières de la Bolivie (1906-1912). Après un premier voyage au Mato Grosso (1914), il prit part à la guerre de 1914-18, où il gagna ses galons de colonel. Il dirigea entre 1919 et 1925 deux autres expéditions au Brésil à la recherche d'une ancienne cité mégalithique et disparut au cours de la seconde.

Résumé

Les huit expéditions de Percy Harrison Fawcett au coeur de l'Amazonie constituent l'une des plus extraordinaires aventures du XXe siècle. Colonel de la British Army, prototype de l'explorateur anglais à la fois visionnaire et flegmatique, Facwett s'était juré - sur la foi d'anciennes chroniques portugaises et d'indications d'un voyant - de retrouver les ruines d'une ancienne cité de l'Atlantide enfouie dans les ténèbres de la jungle brésilienne.
Sa découverte, dans le sud-ouest duMato Grosso, d'un immense plateau rocheux cerné de falaises inaccessibles inspira à SirArthur Conan Doyle son fameux roman fantastique Le Monde perdu (1912), qui a pour cadre un massif montagneux peuplé d'animaux préhistoriques rescapés du Déluge.
Fawcett disparut au cours de sa huitième expédition, dans des circonstances qui demeurent à ce jour mystérieuses. Les hypothèses les plus folles furent émises. Finit-il par découvrir la fabuleuse cité mégalithique ? Tomba-t-il sous le coup des Indiens du Mato Grosso ? Devint-il le roi blanc d'une tribu inconnue ? Finit-il ses jours, frappé d'amnésie, errant à travers la forêt vierge ? De nombreux explorateurs se lancèrent à sa recherche et certains, à leur tour, ne revinrent jamais.
Ouvrage posthume publié en 1953 par les fils de l'explorateur, Brian Fawcett, à partir de ses journaux et notes, Le Continent perdu contient par ailleurs une passionnante (et parfois cocasse) description de la vie dans les postes de récolte de caoutchouc de la forêt amazonienne au début du siècle.