L'Ennemi Americain. Genealogie De L'Anti-Americanisme Francais

L'Ennemi Americain. Genealogie De L'Anti-Americanisme Francais

Philippe Roger

Editeur : Seuil

Date de parution : 04/09/2002

EAN : 9782020406437 Nombre de pages : 600 pages

26,40 €

Livraison sous 3 à 8 jours
Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 3 à 8 jours

Biographie

Après une carrière d'ingénieur, l'auteur a abordé la communication par le biais de la PNL. C'est dans ce cadre qu'il a mis le pied dans l'univers politique et s'est impliqué dans une équipe de campagne. Un niveau de communication en amenant un autre, il nous livre sa réflexion sur ces sujets, en mettant en scène, par le biais de la fiction, une alternative.

Résumé

L'antiaméricanisme est une donnée centrale de la vie culturelle et politique en France, où il est plus vif qu'en tout autre pays d'Europe.
Il y a là un paradoxe (puisque la France n'a jamais été en guerre avec les Etats-Unis) et une énigme (car la virulence des réactions antiaméricaines en France paraît sans rapport avec les frictions ou désaccords " réels "). Le but de ce livre est d'éclairer cette " exception française ". L'antiaméricanisme n'est pas la critique des Etats-Unis. Ce n'est ni une idéologie, ni une doctrine (il est d'ailleurs autant " de droite " que " de gauche ").
L'antiaméricanisme français se présente comme une stratification de discours négatifs qui forment en France tradition, au sens où ils passent, enrichis, d'une génération à l'autre et où ils forment un lien entre des Français idéologiquement divisés. Pour comprendre l'antiaméricanisme français, il faut donc en faire la généalogie. Du dénigrement de l'Amérique par certains philosophes des Lumières à la détestation éthico-esthétique de Baudelaire, et de la déception devant " l'ingratitude " des Etats-Unis pendant la Révolution française, jusqu'aux tensions entre Clémenceau et Wilson, les grands schèmes du discours antiaméricain se mettent en place très vite.
Ils ne varieront guère sinon pour le pire.