L'invention de Nithard

L'invention de Nithard

Bernard Cerquiglini

Editeur : Minuit

Collection : Paradoxe

Date de parution : 18/10/2018

EAN : 9782707344694

15,00 €

Livraison sous 48h
Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h

Résumé

À peine issue du latin, au IX e siècle, la langue française fut écrite, dans un contexte éminent et à des fins politiques (Serments de Strasbourg, 842) ; c'est singulièrement tôt.
Un petit-fils de Charlemagne, prince diplomate, guerrier latiniste, eut l'idée de son usage écrit ; Nithard est l'inventeur de la langue française.
Il en fut aussi le premier écrivain : la littérature en français est née de son chagrin.
L'essor du français et de ses Lettres doit donc beaucoup à Nithard, envers qui les siècles se sont montrés ingrats avec constance.
Au terme d'un road movie carolingien, le lecteur saura pourquoi.

Le point de vue de Myriam

Rendre à Nithard ce qui lui appartient

Au IXe siècle, les petits fils de Charlemagne se disputent son empire. En 842, deux d’entre eux, Charles le Chauve et Louis le Germanique signent un traité d’alliance contre leur frère aîné Lothaire Ier. Cet accord, plus connu sous le nom des « serments » de Strasbourg est prêté en deux langues, français (langue romane) et germanique (langue tudesque), et marque la naissance du français écrit.
Nithard est un laïc, petit fils de Charlemagne et compagnon de Charles le Chauve dont il est le cousin et qui le charge d’écrire une chronique de son temps (« Histoire des fils de Louis le Pieux »).
Les serments nous sont transmis par le biais de cette chronique par une transcription littérale et Nithard devient le promoteur de la langue française, le premier a attesté par écrit de l’utilisation de la langue française (proto français) dans un document politique.
La preuve n’est plus à faire que sans la chronique de Nithard, ces serments seraient probablement perdus, et la valeur linguistique de ces documents n’est plus à faire non plus. Mais Bernard Cerquiglini voudrait rendre à Nithard la valeur littéraire de sa chronique dans laquelle la citation littérale des serments était partie prenante de son énoncé. Ainsi non seulement Nithard fut le « pionnier du français mais aussi son promoteur littéraire ».
Un essai linguistique sous forme d’enquête. Bernard Cerquiglini nous emmène dans l’univers des carolingiens du IXe siècle qui voit la naissance de la langue française et peut-être, aussi, celle son premier écrivain ?

> Voir toutes les notes de lecture

Autres éditions de ce titre

Du même auteur

L'Accent Du Souvenir

L'Accent Du Souvenir

Bernard Cerquiglini

Date de parution : 2018

Editeur : Minuit EAN : 9782707338884

10,99 €

Télécharger l'eBook sur ePagine
L'invention de Nithard

L'invention de Nithard

Bernard Cerquiglini

Date de parution : 2018

Editeur : Minuit EAN : 9782707344717

10,99 €

Télécharger l'eBook sur ePagine
L'invention de Nithard

L'invention de Nithard

Bernard Cerquiglini

Date de parution : 2018

Editeur : Minuit EAN : 9782707344700

10,99 €

Télécharger l'eBook sur ePagine