Jacqui

Jacqui

Peter Loughran

Editeur : Tusitala

Date de parution : 17/05/2018

EAN : 9791092159141

Langue d'origine : Anglais

Traducteur : Gratias, Jean-Paul

20,00 €

Provisoirement indisponible

Résumé

Jacqui nous embarque de force dans la tête d'un personnage rebutant, chauffeur de taxi frustré, réactionnaire, râleur, perfide et surtout effroyablement misogyne, qui aime asséner des leçons sentencieuses sur la vie. Entre macabre et humour noir, on suit le monologue intérieur d'un meurtrier qui raconte comment et pourquoi il s'est débarrassé de sa femme, la fameuse Jacqui, et en profite pour nous raconter le monde, vu à travers son regard désabusé.
Avec son phrasé populaire, direct, fluide, cinglant, dont on ne sait jamais s'il va basculer dans le rire ou les larmes, Peter Loughran réussit magnifiquement son numéro d'équilibriste. Un roman singulier et dérangeant, toujours aussi corrosif malgré les années.

Biographie

Peter Loughran est une légende. Légende parce que son seul livre traduit à ce jour en France, Londres
Express (1966), « ouvrage insaisissable, impossible à cataloguer », comme le décrivait Marcel
Duhamel, est considéré comme l'un des livres emblématiques de la Série Noire. L'histoire de ce trajet
en train dans la tête d'un paranoïaque misanthrope, aigri et obsédé a marqué plusieurs générations de
lecteurs. Comme le disait Jean-Bernard Pouy dans sa Brève Histoire du roman noir : « Dans le genre
de lecture dont on se souvient à jamais, il y a obligatoirement Londres Express. » Pourtant, Peter
Loughran est resté insaisissable au point que son existence demeure un mystère.
De lui, on ne sait presque rien. D'origine irlandaise, né à Liverpool en janvier 1938, Peter Loughran
abandonne rapidement sa formation de prêtre pour enchaîner les petits boulots plus ou moins
improbables - docker, monteur d'échafaud, garde du corps... Même pas de page Wikipédia à se mettre
sous la dent, ni le moindre indice qui permettrait de savoir s'il est encore vivant ou non. La seule photo
de lui connue montre un jeune homme émacié au regard ténébreux, vêtu d'un long pardessus crasseux,
qui se tient dans une ruelle pavée. Après Londres Express, il publie Dearest (1983), puis Jacqui
(1984), en fait une version remontée du précédent, et enfin le dispensable The Third Beast (1990), sans
que l'on n'en apprenne au passage beaucoup plus à son sujet. Depuis, plus rien.

Le point de vue de Kim

Taxi killer

Jacqui c'est un peu le C'est arrivé près de chez vous moins belge, un peu plus cockney. L'incipit délicieusement inconvenant qui livre une méthode scrupuleuse pour se débarrasser d'un corps donne le ton et n'est pas sans rappeler Benoît Poelvoorde et son sordide cocktail « Petit Grégory ». Le narrateur, d'une bêtise crasse, raisonne et agit en suivant une logique bien personnelle qu'il tente de faire accepter au lecteur comme une norme. C'est irrévérencieux et à mourir de rire, cet anti-héros dont les dires et les actes confinent à l'absurde fait de « Jacqui » un roman sinistrement fendard et rappelle que la littérature noire excelle aussi quand elle est immorale.
Et pour ne rien gâcher, l'auteur Peter Loughran fait l'objet du même mystère qui a longtemps entouré le romancier Trevanian : on ne sait pas vraiment qui il est, ni même s'il est encore vivant, on lui prête volontiers des carrières de marin, de docker, de garde du corps comme l'indiquent dans la préface les éditeurs français de Tusitala (dont il faut, en passant, saluer les qualités d'archéologues dont ils ont preuve dans leur excellent travail d'édition, réédition et de défrichage).

> Voir toutes les notes de lecture

Du même auteur

Londres Express

Londres Express

Peter Loughran

Date de parution : 2001

Editeur : Gallimard EAN : 9782070420964

7,50 €

Expédition 3 à 8 jours
Achat rapide Ajouter au panier, expédition sous 3 à 8 jours