Sélectionnez un rayon

Sélectionnez un libraire

Ode maritime

Nicolas

La symphonie de la mer L'ode maritime est un monument de la littérature mondiale ; à l'instar du Rimbaud du Bateau ivre, Pessoa charrie une matière monumentale pour apporter à son poème une incroyable modernité. Ode furibonde au monde maritime plus qu'à la mer elle même, ce long poème impressionne par son énergie, Pessoa décline les images empreintes d'ivresse et de fureur ; il pousse le poète jusqu'au délire. Peut être avons nous là dans ce poème la réponse à l'appel du monde sauvage...

15,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
La vie merveilleuse des éléments

Magali

Réinventer le tableau de Mendeleïev Vous pouvez retrouver ce livre plein d'imagination au rayon arts graphiques de la librairie. Bunpei Yorifuji dépoussière le fameux tableau périodique des éléments (oui oui le truc qui vous faisait pousser des soupirs au Lycée) et nous le propose à sa sauce, agrémenté de personnages et d'anecdotes drôles. Vous ne verrez plus la physique-Chimie du même oeil. Un petit bijou !

24,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
La fourmi rouge

Marielle

La vie de Vania Vania a une vie pas banale, des meilleurs amis indispensables bien qu’un peu particuliers, un œil qui part en vrille, un père loufoque et taxidermiste, un vieux voisin à l’activité cérébrale plutôt molle, et une vie bien compliqué. Mais elle va recevoir LE mail qui va tout chambouler. Ce roman est une véritable pépite ! Des personnages attachants, des scènes hilarantes, des messages essentiels !

15,50 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Typhon

Nicolas

Dans l’œil du cyclone Il y a toujours dans les romans de Conrad ce quelque chose – très mystérieux – de plus grand à l’œuvre derrière l'histoire racontée. Les personnages se retrouvent dans des situations qui leur imposent de regarder leur destin d'un point de vue philosophique. Dans « Typhon », le commandant semble chercher dans la folie de ses actes à percer un mystère qui de dépasse et le domine. Il n'est en apparence question que de cela dans ce court roman, de la folie subite d'un commandant de bord qui choisi de traverser un cyclone. Conrad à ce talent de nous mettre, nous lecteur, en présence avec une dimension hors norme des choses. C'est précisément ce qui rend son écriture si puissante et si envoûtante et qui donne à ce texte toute sa saveur.

5,50 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
De la marge au centre ; théorie feministe

Céline

Sororité Bell Hooks n’est pas aussi connue qu’elle devrait l’être, particulièrement en France. Figure emblématique de l’Afro-féminisme aux États-Unis, elle publie différentes théories féministes se basant sur l’intersectionnalité et la convergence des luttes. Loin du féminisme blanc et petit bourgeois, Bell Hooks met en lumière les questions de racisme, d’orientation sexuelle et de classisme intrinsèquement liés à la domination masculine. Son livre De la marge au centre est particulièrement intéressant car Bell Hooks tente de redéfinir ce qu’est la sororité. Elle étaye ses propos en s’appuyant à la fois sur des extraits publiés par d’autres essayistes féministes ainsi que sur ses expériences personnelles. Pour Bell Hooks et bien d’autres, il ne s’agit pas simplement d’affirmer que nous sommes toutes des sœurs et qu’il est impossible d’être en désaccord avec l’une d’elles. Comme si le fait d’être victimes des mêmes oppressions était notre seul point commun alors que nous pouvons nous rassembler autour de convergences plus fortes et valorisantes. L’autrice développe l’idée qu’être féministe, ce n’est pas uniquement combattre pour l’égalité sociale avec les hommes (irréalisable temps qu’il existera des dominations, quelles qu’elles soient) mais bien lutter contre l’oppression sexiste sous toutes ses formes. Pour exemple, Bell Hooks explique que, bien que les premiers mouvements féministes visibles aux États-Unis aient été portés par des femmes blanches issues de classe moyenne ou supérieure, il ne faut jamais oublier qu’une femme blanche possède des moyens d’oppressions racistes au même titre qu’un homme noir pourra exercer sa domination sur une femme. Tandis que pour les femmes dites « racisées » le patriarcat ne prévoit aucun moyen de domination ou d’émancipation, elles sont donc en proie à toutes les formes d’oppressions (la classe s’y ajoutant souvent). L’auteure aborde aussi la question du radicalisme et en quoi il est essentiel  dans la lutte féministe car le but est bien révolutionnaire et non simplement réformiste. On verra d’ailleurs que certaines réformes qui avaient pour but  l’émancipation des femmes finissent par servir le capitalisme et par conséquent desservir la cause (l’exemple de la légalisation du divorce qui jeta les femmes sur le marché du travail créant ainsi une main d’œuvre précaire et docile est frappant). Nous préciserons bien sûr que ces réformes ont toujours fait progresser le niveau de vie des opressé.e.s mais sans jamais modifier fondamentalement la société et ses mœurs. Dans cet ouvrage presque autant d’idées que de pages, de quoi faire trembler les lignes de nos esprits. L’écriture est humble, la lecture douce et agréable, c’est dorénavant l’un.e des auteur.e.s qui ne quittera plus mon chevet ni mon cœur. Mon exemplaire de De la marge au centre, aujourd’hui marqué, plié, aux paragraphes soulignés et aux numéros de pages entourés sera mon ancre dans le tourbillon d’idées et de concepts auquel le monde actuel nous expose chaque jour  un peu plus violemment. Alors qu’on a attendu trente années la traduction française de son œuvre (en écriture inclusive !), une chose est sûre c’est qu’il n’est jamais trop tard pour lire Bell Hooks.

22,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h
Peter schlemihl ; l'ombre et la vitesse de pierre péju

Nicolas

Variation sur le thème faustien Peter Schlemihl est un des plus grands chef d'œuvre de la littérature romantique allemande. Peter est un jeune homme indigent à qui un mystérieux et bien inquiétant « homme vêtu de gris » propose de lui échanger son ombre contre la bourse de Fortunata (qui contient autant d'or qu'on peut en puiser). Avoir une ombre, c'est faire partie du monde, privé d'elle c'est comme passer de l'autre côté d'un miroir qui nous empêche de profiter de la vie. Peter va faire l'amère expérience de passer un pacte avec le diable. L'histoire de Peter Schlemihl est tout simplement un des grands contes moraux de la civilisation occidentale. Un livre inépuisable qui ne fait pas que délivrer un message, mais ouvre la voie à des questionnements sur la nature de l'homme.

8,00 €

Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h
Livraison sous 48h