Le pouvoir des clés

Le pouvoir des clés

Léon Chestov

Editeur : Le Bruit Du Temps

Date de parution : 03/06/2022

EAN : 9782358731775 Nombre de pages : 520 pages

Langue d'origine : Russe

Traducteur : Schloezer, Boris De

19,00 €

Expédition sous 48 heures
Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures

Biographie

Né à Kiev dans une famille juive, Léon Chestov (1866-1938) commence dès 1895 à fréquenter les cercles littéraires et philosophiques russes. Après la parution de son second livre, L'Idée du bien chez Tolstoï et Nietzsche, Diaghilev lui propose de collaborer à sa revue Le Monde de l'art. Après avoir vécu en Suisse, en Italie, en Allemagne, il quitte
dé nitivement la Russie en 1920 pour se xer à Paris jusqu'à la n de sa vie, et écrit beaucoup : les éditions de la Pléiade de Schi rin se lancent dans un premier projet d'OEuvres complètes en 1926, et la NRF publie des Pages choisies en 1931.
C'est après-guerre qu'il exerce en France la plus grande in uence - son Kierkegaard et la philosophie existentielle paraît
un an après sa mort en 1939. Camus proclame sa dette envers Chestov dès 1942. Georges Bataille cotraduit chez
Vrin son deuxième livre. Yves Bonnefoy écrit en 1967 son essai « L'obstination de Chestov » pour le nouveau projet d'OEuvres complètes des éditions Flammarion : 4 volumes seulement seront publiés, traduits par le musicologue, critique et traducteur Boris de Schloezer, ami de l'auteur.

Résumé

Tome VII des oeuvres telles que Chestov les avait lui-même ordonnées, Le Pouvoir des clés, publié juste après les horreurs de la première guerre mondiale, marque un tournant dans son oeuvre, désormais plus ouvertement orientée vers le questionnement de la foi. Le « pouvoir des clés », pour Chestov, c'est ce droit que s'arroge chaque homme, qu'il soit catholique ou athée, d'ouvrir pour lui-même et pour ses proches les clés du royaume des cieux, de croire que, s'il fait le bien, il obtiendra le paradis. Or, pour Chestov, l'homme doit renoncer à l'idée que ce pouvoir est entre ses mains, la vérité ne commence qu'au moment où la raison perd pied. On la trouve chez ces hommes (de Plotin à Nietzsche, de Shakespeare à Dostoïevski) qui, à un moment de leur vie, ont perdu toutes les clés et ont connu une expérience qui est de l'ordre de la révélation. Comme tous les livres de Chestov, et comme les grands livres de Nietzsche, Le Pouvoir des clés est construit sans esprit de système, en courts chapitres qui sont autant de petits essais, brillamment écrits, sans jargon philosophique. Il contient en outre le premier article de Chestov sur Husserl, écrit dès 1916. Husserl, avec son projet d'établir définitivement « la philosophie comme science rigoureuse », est pour Chestov l'adversaire absolu - mais les deux philosophes s'estiment et se rencontrent à plusieurs reprises. « Memento mori » contribua, lors de la parution de sa traduction en 1925, à l'introduction de la phénoménologie en France.

Du même auteur

L'idée de bien chez Tolstoï et Nietzsche ; philosophie et prédication

L'idée de bien chez Tolstoï...

Léon Chestov

Date de parution : 2019

Editeur : Vrin EAN : 9782711629336

12,00 €

Expédition sous 48 heures
Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
Shakespeare et son critique Brandès

Shakespeare et son critique...

Léon Chestov

Date de parution : 2017

Editeur : Le Bruit Du Temps EAN : 9782358731096

26,00 €

Livraison sous 3 à 8 jours
Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 3 à 8 jours
Sur la balance de Job ; pérégrinations à travers les âmes

Sur la balance de Job ; ...

Léon Chestov

Date de parution : 2016

Editeur : Le Bruit Du Temps EAN : 9782358730976

34,00 €

Expédition sous 48 heures
Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures