Paysages sublimes : les hommes face à la nature sauvage

Paysages sublimes : les hommes face à la nature sauvage

Remo Bodei

Editeur : Belles Lettres

Collection : Essais

Date de parution : 15/04/2022

EAN : 9782251452951 Nombre de pages : 240 pages

Traducteur : Savereux, Jerome

21,90 €

Expédition sous 48 heures
Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures

Biographie

Remo Bodei (1938-2019) est un
philosophe italien, auteur de très
nombreux ouvrages consacrés à la
philosophie moderne et
contemporaine dont les suivants ont
été publiés en français : Le Prix de la
liberté (Le Cerf, 1995), Géométrie des
passions (PUF, 1997), La Philosophie
au XXe siècle (Champs Flammarion,
1999), Logiques du délire (Aubier
2002), La Sensation de déjà-vu (Le
Seuil, 2007) et, aux Belles Lettres,
Ordo Amoris (2015) où il réfléchit à la
manière dont l'amour peut réparer,
renouveler
l'être
humain.

Résumé

Il est des lieux que la plupart des hommes évitaient depuis des millénaires et devant lesquels ils éprouvaient peur et effarement : les montagnes, les océans, les forêts, les volcans. Inhospitaliers, hostiles, désolés, ils font songer à la mort et leur démesure humilie, leur puissance menace : ils rappellent à chacun son existence précaire et passagère.
Après avoir détaillé les enjeux philosophiques de la notion de sublime associée à la nature sauvage, Remo Bodei évoque ces lieux dans lesquels le sublime s'incarne. Les montagnes par leur verticalité ont ainsi fréquemment représenté l'allégorie du sacré. A la fin du XVIIe siècle, les voyageurs anglais du Grand Tour expriment leur fascination pour les Alpes, un « spectacle horrible et beau ». Avec le romantisme, l'âme du contemplateur frissonne avec la nature. Cependant Hegel, déjà, s'inscrit dans une logique nouvelle de domination technique des montagnes. Avec lui, le sublime migre de la nature à l'Histoire.
L'Océan a longtemps effrayé. Et le port était espéré comme un havre de paix. Ce n'est plus le cas au XIXe siècle comme le montre Baudelaire dans « Le Voyage » : la modernité s'accommode de l'errance. Les forêts ont longtemps été considérées comme dangereuses, inquiétantes, puis elles ont été domestiquées et l'Homme s'est contenté d'y éprouver le frisson du sacré en plein midi ou au crépuscule. Les volcans sont sublimes en ce qu'ils combinent l'élévation verticale et les entrailles inquiétantes. Le désert, lieu de solitude nous invite aussi à la solitude intérieure.

Du même auteur

Paysages sublimes : les hommes face à la nature sauvage

Paysages sublimes : les ...

Remo Bodei

Date de parution : 2022

Editeur : Belles Lettres EAN : 9782251917634

15,99 €

Télécharger l'eBook sur ePagine
Limite

Limite

Remo Bodei

Date de parution : 2021

Editeur : Circe EAN : 9782842424756

14,00 €

Expédition sous 48 heures
Achat rapide Ajouter au panier, Expédition sous 48 heures
La vie des choses

La vie des choses

Remo Bodei

Date de parution : 2019

Editeur : Circe EAN : 9782842424510

18,00 €

Livraison sous 3 à 8 jours
Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 3 à 8 jours