Mon pays me manque ; que sont devenus les droits de l'homme ?

Mon pays me manque ; que sont devenus les droits de l'homme ?

Barbara Romagnan

Editeur : Libre & Solidaire

Collection : 1000 Raisons

Date de parution : 12/09/2019

EAN : 9782372630801 Nombre de pages : 204 pages

16,00 €

Livraison sous 3 à 8 jours
Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 3 à 8 jours

Biographie

Barbara Romagnan est militante de gauche, écologiste et féministe depuis 25 ans. Docteure en science
politique, elle a été députée socialiste de 2012 à 2017. Qualifiée de frondeuse durant le mandat de François
Hollande, elle a surtout été bouleversée par le virage sécuritaire et xénophobe de ce mandat. Elle est
actuellement enseignante à Besançon en Rep+. Elle intervient également en maison d'arrêt et auprès de
personnes handicapées intellectuelles.
Région de l'auteure : Besançon

Résumé

Le 1er novembre 2017, sous le gouvernement d'Emmanuel Macron, la France est placée sous état d'urgence non plus exceptionnel, mais permanent. Ce vote fut comme un déclic : Barbara Romagnan raconte aujourd'hui comment cet événement, sous la présidence de François Hollande, a changé sa vision de la politique, de la gauche, du gouvernement.
Ancienne députée socialiste élue dans le Doubs et qualifiée de « frondeuse », Barbara Romagnan relate ici comment elle a assisté à la régression des valeurs et des principes qui avaient motivé son engagement à gauche et, croyait-elle, caractérisaient son pays : la défense des libertés et des droits de l'homme, la fraternité, l'ouverture à l'autre. Si elle a été de toutes les mobilisations du quinquennat contre les régressions sociales - pacte budgétaire européen, pacte de responsabilité, loi travail - c'est, plus que tout le reste, la dérive autoritaire et anti-migrants du quinquennat Hollande - évidemment amorcée bien avant et pas seulement en France - qui l'a bouleversée : l'instauration de l'état d'urgence, la déchéance de nationalité et le traitement des migrants.
L'auteure raconte cette dégradation dramatique et comment elle a réfléchi, fait ses choix, voté et tenter d'agir pour ce qui lui semblait juste, malgré les orientations gouvernementales et celles de la grande majorité des députés de son parti.