Caliban et la sorcière (édition 2016)

Caliban et la sorcière (édition 2016)

Sylvia Federici

Editeur : Entremonde

Date de parution : 09/03/2017

EAN : 9782940426379

Langue d'origine : Anglais (Etats-Unis)

24,00 €

Livraison sous 48h
Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h

Résumé

Silvia Federici revisite ce moment particulier de l'histoire qu'est la transition entre le féodalisme et le capitalisme, en y introduisant la perspective particulière de l'histoire des femmes.

Elle nous invite à réfléchir aux rapports d'exploitation et de domination, à la lumière des bouleversements introduits à l'issue du Moyen Âge. Un monde nouveau naissait, privatisant les biens autrefois collectifs, transformant les rapports de travail et les relations de genre. Ce nouveau monde, où des millions d'esclaves ont posé les fondations du capitalisme moderne, est aussi le résultat d'un asservissement systématique des femmes. Par la chasse aux sorcières et l'esclavage, la transition vers le capitalisme faisait de la modernité une affaire de discipline. Discipline des corps féminins dévolus à la reproduction, consumés sur les bûchers comme autant de signaux terrifiants, torturés pour laisser voir leur mécanique intime, anéan­tis socialement. Discipline des corps d'esclaves, servis à la machine sociale dans un formidable mouvement d'accaparement des ressources du Nouveau Monde pour la fortune de l'ancien.

Le capitalisme contemporain présente des similitudes avec son passé le plus violent. Ce qu'on a décrit comme barbarie et dont aurait su triompher le siècle de la raison est constitutif de ce mode de production : l'esclavage et l'anéantissement des femmes n'étaient pas des processus fortuits, mais des nécessités de l'accumulation de richesse. L'auteur nous invite à par­tager son regard d'historienne et de féministe sur la situation actuelle et sur ses mécanismes.

Biographie

Silvia Federici (née en 1942 à Parme en Italie) est une uni­ver­si­taire amé­ri­caine, ensei­gnante et mili­tante fémi­niste radi­cale. Elle est pro­fes­seure émérite et cher­cheuse à l'Université Hofstra à New York.

Le point de vue de Suzanne

Les forces vives d'une féminité contrariée

Ce texte peut en irriter certains par son manque de nuances et de rigueur scientifique. Mais la détermination et la limpidité avec lesquelles l'auteur l'a rédigé fait prendre ces certitudes pour de séduisantes vérités auxquelles, en conscience, il peut nous être difficile de résister. Avec un parti pris clair, dès le début, Sylvia Federici montre combien la construction du modèle capitaliste a engendré une domination masculine qui modifie notre façon de penser et de vivre le corps féminin. Cela se lit comme un conte où adjuvants et opposants échangeraient de place. Dans le tableau peint par Sylvia Federici, l'ancien monde féodal du moyen âge, cette fois positivement obscur, contient des forces vives à redécouvrir. Elle nous propose ainsi de renouer avec celles qui, entre remèdes médicinaux et maîtrise de leur corps savaient aussi s'organiser ensemble, se situant aux premières lignes de révoltes politiques dont la normalisation capitaliste aura eu finalement raison.

> Voir toutes les notes de lecture

Du même auteur

Caliban et la sorcière (édition 2016)

Caliban et la sorcière (é...

Sylvia Federici

Date de parution : 2017

Editeur : Entremonde EAN : 9782940426379

24,00 €

Livraison sous 48h
Achat rapide Ajouter au panier, livraison sous 48h